Êtes-vous un des chiens du berger ? 2/3

Blogueur pro en devenir, vous arrive-t-il parfois de vous retrouver coincé devant votre blog ? Avez-vous l’impression de ne pas toujours avancer alors que vous le pourriez ? Vous interrogez-vous sur la réussite de certains sans savoir ce qu’ils ont faits pour y arriver ?

Pour découvrir les réponses à ces questions, suivez le guide…

$19/Mois seulement !

Je ne sais plus, ça n’avance pas…

Vous avez pas mal de BONS outils qui vous servent dans votre quotidien de blogueur. Certains ont été glanés sur le web sur des conseils d’autres blogueurs. D’autres sont utilisés après des tests poussés pour en dénicher les avantages.

Vous avez également un plan de bataille pour les semaines (voir mois) à venir. Il est peut-être encore un peu flou et pas forcément très poussé mais c’est déjà ça. Votre motivation ne fléchit pas (ou presque mais ça peut arriver). Vos idées sont là et vous avez toujours envie de les partager.

Mais alors pourquoi, parfois, vous avez l’impression de ne plus savoir pourquoi vous faites tout ça ?

Baisse de motivation ? Mauvaise journée ? Commentaire agaçant ? Remise en question ?

Ne vous inquiétez pas c’est normal… vous êtes un chien de berger 🙂

Vous avez un but : bloguer par passion tout en gagnant de l’argent. Mais ce but vous paraît parfois lointain, parfois même inatteignable.

N’ayez pas peur, allez-y. Ayez confiance en vous !

Vous n’êtes pas un mouton n’est-ce pas ? Vous êtes un chien, vous êtes fier de ce que vous faites. Vous aimez votre travail et vous aimez aider les autres (parfois des moutons d’ailleurs :P).

Continuez, persévérez et vos efforts porteront leur fruit. Un chien ne va pas abandonner sa tâche même quand ça devient difficile. Il va se poser des questions mais il aura toujours le berger pour le guider.

Trouvez-vous un mentor. Un ami, un prof, un membre de votre famille, une personne de votre groupe Mastermind voir même un blogueur qui réussit. Ensuite écoutez ses conseils, ils donnent de l’information certes. Mais surtout… ce que vous n’avez pas pu trouver ailleurs : du courage et l’envie de réussir.

Mais elle tient à quoi la réussite des “autres” ?

Ah oui, la question qui fâche. Parfois vous regardez autour de vous et vous voyez plein de gens qui réussissent. Ça vous donne envie de vous la jouer Caliméro : “mais pourquoiiii je n’y arrive paaaaas :'( ?”. Arrêtez tout de suite. Pensez-vous que ceux qui ont réussi ont passé leur temps à regarder les autres et à se plaindre ?

Croyez-vous vraiment que les bergers, ceux qui mènent, les leaders s’inquiètent à chaque fois qu’ils voient passer quelqu’un de meilleur qu’eux ? Oh bien sûr les bergers se remettent en question sinon ils se feraient dévorer par leur égo. Mais ça ne les arrête pas. Ils continuent, que ça plaisent ou pas.

De toute façon, les leaders ont compris qu’il ne leur faut pas une énorme tribu de gens éclectiques et plus ou moins intéressés. Les bergers savent qu’il est préférable de posséder des fans, de vrais ambassadeurs de leur pensée et de leur produits 😉

Donc arrêtez de regarder en haut et de vous morfondre. Arrêtez aussi de regarder en bas et de vous moquer. Apprenez des plus grands, aidez les plus petits et gravissez les marches pour devenir vous même un “berger”. Attention un berger, pas un loup, ni un renard !

Voilà donc un article, suite de celui sur les moutons. Le premier voulait ouvrir les yeux des blogueurs débutants qui font des erreurs faciles à corriger. Ce 2e article se veut plus motivant pour ceux qui se sentent coincés au milieu du chemin. Et vous que pensez-vous de votre motivation ? Comment faites-vous pour avancer ? Avez-vous un mentor ?

PS : il n’y aura pas d’article demain (samedi 10/09) car il y aura un article invité le dimanche 11/09.

Crédit image : http://www.sxc.hu/


Pouvez-vous, vous aussi, obtenir plus de ventes ?
Depuis plus de 10 ans, AWeber a déjà aidé plus de 120 000 entreprises (blogs, sites, e-commerce) comme la vôtre à multiplier ses revenus et à construire une communauté soudée.
Faites-le test* aujourd'hui !

A propos kategriss

Passionnée de web, je vous propose de construire votre visibilité sur Internet. Vous êtes coach, formateur, consultant ? Obtenez un site à votre image qui vous apporte des clients.
Lien pour marque-pages : Permaliens.

15 Commentaires

  1. Pour me motiver, je garde mes objectifs sous les yeux…
    J’ai pas trouver mieux.

    –hyyvon
    Le dernier article : En finir avec le manque de temps (ou Comment j’ai récupéré 2h de temps libre par jour)

  2. patrick (13 comments)

    Je reste assez étonné de la comparaison.
    Un berger encadre des moutons, avec l’aide de son chien.
    Donc, il faudrait que je suive un berger ??

    En suivant votre exemple, mon salut passe par un berger, un mentor.
    Pourtant, quand je lit ou ecoute des retours d’expériences de dirigeants d’entreprises, c’est totalement le contraire qui est préconisé.

    S’il faut savoir s’inspirer de la réussite d’autrui, il ne faut pas pour autant faire ce qu’il font.

    Dans votre billet, vous mettez vos lecteurs en position de suiveurs, dans un cadre strict, dicté par le berger. Si je veux allez voir ailleurs ?

    Et en allant un peu plus loin, le chien ne fait qu’obéir à son Maitre. Ou se trouve l’esprit d’entreprise ?

    Vous me dites que pour ma réussite, il me faut suivre les ordres de mon berger. Mais en ce cas, pourquoi devenir “indépendant”, si c’est pour suivre un autre ? Cette indépendance et cette liberté ne serait alors qu’un leurre.

    Il m’est avis que votre exemple n’est forcément le meilleur.
    S’il peut être “rassurant” d’avoir des gens à qui à parler de ses doutes, s’en remettre à un Mentor pour être guidé c’est très loin de l’esprit d’entreprise.

    Mais je peux me tromper.

  3. Bonjour à tous,

    Voici ce que je retiens de cet article, et qui est source de motivation et de renouvellement à mon avis : “Apprenez des plus grands, aidez les plus petits…”
    Le dernier article : Affiliation, une méthode merveilleuse ?

  4. entièrement d’accord avec Kate.
    Désolé Patrick de m’immiscer dans votre conversation mais je crois que vous devez graduer votre réflexion et ne pas prendre au pied de la lettre les conseils donnés dans cet article.
    Un mentor n’est pas un gourou. Mentor était le nom d’un sage qui apprenait à Télémaque, fils d’Ulysse, son futur métier de Roi. Du moins quelles attitudes il convient d’avoir vis à vis des autres.
    J’ai mon propre mentor et j’en suis très heureux car il m’a boosté.
    J’ai 58 ans et une Maîtrise de Commerce – j’ai été Manager de centre Ville et créateur de 9 entreprises (personnelles) et participé à la création de 72 autres.
    Mon mentor lui n’a que 25 ans. Il est français et vit au Mexique.
    Il ne me dit JAMAIS comment je dois mener mon business mais il m’enseigne TOUJOURS la meilleure technique en fonction du résultat que je désire obtenir.

    Je vous souhaite de trouver VOTRE mentor. Rapidement.
    Le dernier article : qui parle de crise immobilière ?

  5. Suivre un “maître”, autrement dit son “mentor” ne signifie pas qu’il faut tout reproduire à l’identique, au doigt et à l’oeil comme un vrai “toutou”.
    On doit chercher simplement à s’en inspirer, à s’aider de lui jusqu’à pouvoir voler de nos propres ailes.
    Le dernier article : L’argent ne fait pas le bonheur… d’un blog

  6. Effectivement c’est une bonne façon de faire même si parfois ça ne suffit pas 😉
    Le dernier article : Pour mes lecteurs : trois vidéos gratuites pour créer une Newsletter avec Aweber

  7. La comparaison est simple :
    – les moutons suivent, copient, n’écoutent pas
    – les chiens se débrouillent, testent mais manquent de confiance
    – le berger a de l’expérience et de la motivation : il réussit.

    Ensuite, il ne faut pas prendre la métaphore au pied de la lettre, c’est une… métaphore 😉

    Le chien ne “suit pas aveuglément” les “ordres” du berger (c’est le rôle des moutons :P), non lui il ne fait qu’écouter. Ensuite il trie. Mais surtout ce qu’il fallait retenir dans le rôle du berger pour un chien c’est cette partie :
    Mais surtout… [le berger donne] ce que vous n’avez pas pu trouver ailleurs : du courage et l’envie de réussir.

    Voilà à quoi sert un mentor, à (re)trouver sa motivation, à avoir envie de réussir à l’image de ceux que l’on admire. On peut même ne pas être d’accord avec un mentor et pourtant admirer sa réussite 😉
    Le dernier article : Ok j’ai créé quelque chose… comment le faire savoir partout ? 1/2

  8. En effet, ça résume bien le statut “intermédiaire” du chien de berger. Il a déjà assez de connaissances et compétences pour aider les “moutons” à évoluer mais a encore besoin d’un berger pour rester motivé et pouvoir avancer 🙂
    Le dernier article : Mon produit connu dans tous l’univers 2/2

  9. Oui voilà c’est ce que j’expliquais plus haut à Patrick.
    Un mentor est quelqu’un qui va nous aider, parfois sans même qu’il le sache. Il nous aide à avancer, à nous motiver, à trouver les bonnes solutions. Mais jamais au grand jamais il ne va prendre les rênes pour nous. Il ne va faire les choses pour nous ni même nous le dire, car on est unique et on doit trouver notre propre style 😉 (on peut par contre s’appuyer sur ces conseils, souvent précieux 😉 )
    Le dernier article : Bilan 12e mois : Août 2011

  10. Exactement Léa ! 😀
    La métaphore du chien est surtout là pour le côté intermédiaire (et aussi parce que le chien est fidèle… et donc on peut dire qu’il est fidèle à sa communauté).
    Le dernier article : Plus envie… Je laisse tout tomber !

  11. Salut Kate

    Sympa ta métaphore.

    Chercher de bons conseils chez des personnes qualifiées est la meilleure façon de progresser à son tour.

    Apprendre toujours plus pour pouvoir s’accomplir pleinement et efficacement est certainement LA stratégie à adopter.
    Le dernier article : J’ai crée mon produit, et après …..

  12. Oui il faut toujours s’améliorer. Et c’est faisable en testant, en lisant, en écoutant les conseils des autres. En plus la beauté de la chose c’est qu’on peut avoir plusieurs mentors, en changer, switcher de l’un à l’autre, tester les trucs des uns et des autres. Ça fait du bien d’être “chien de berger”, on n’a pas la même pression sur les épaules 😉
    Le dernier article : Je liste, tu listes, nous listons…

  13. Bon article. Ce que je fais quand je perds en motivation c’est travailler sur un autre projet le temps que ça revienne. La motivation ça vient et ça part. Après tout dépend des objectifs fixés. J’imagine que toi, Kategriss, tu ne peux pas trop remettre la rédaction au lendemain comme tu fais un article par jour mais pour les autres n’hésitez pas à le faire de temps en temps.
    Mais pas trop hein, sinon vous risquez de totalement lâcher prise et procrastiner en mode bourrin.

  14. Non je ne peux pas remettre au lendemain l’écriture d’un article mais parfois (rarement :P) j’arrive à en planifier deux d’avance au lieu d’un. Du coup j’ai un peu plus de temps.
    Et puis mon changement de rythme m’a bien aidé : des articles courts = 45 minutes d’écriture seulement. Donc c’est parfait.

    Côté motivation je fais exactement pareil, je change le sujet de mes travaux régulièrement pour ne pas me lasser 🙂
    Le dernier article : Google, comment l’utiliser efficacement ?

  15. Hahaha j’adore l’article mais je rejoint léa, je crois qu’un mentor au final doit être lâché pour avancer par soi même et trouver en soi les raisons de sa motivation, le chien doit courir libre dans la prairie en somme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge