Comment créer un site de Niche ?

Que ça soit un mini site d’une ou deux pages, un site moyen avec plusieurs articles ou encore un gros sites de plusieurs dizaines de pages intéressantes, un site de niche ne devient réellement rentable que s’il est étudié pour des mots-clés précis, pour un public spécifique et qu’il n’est pas très chronophage. Essayons donc de comprendre qu’est-ce qui est exactement un site de niche et pourquoi et comment le créer et le gérer.

$19/Mois seulement !

Qu’est-ce qu’un site de niche ?

C’est un site qui ne vise pas le grand public mais une petite frange de la population qui s’intéresse à un certain sujet, souvent restreint à un thème ou même un sous thème d’un domaine plus large.

Cela peut par exemple un site qui parle de photos en noir et blanc ou encore de recettes de cuisine typiquement méditerranéenne, bref tous les sites qui peuvent intéresser un public restreint mais tout de même suffisamment large pour obtenir du trafic, des lecteurs récurrents et pouvoir monétiser la niche en question.

Un article sur Candix donne un très bon exemple sur l’argent qu’il est possible de gagner en créant un site de niche. En résumé, en prenant même une toute petite frange d’un gros domaine (dans son exemple les voyages, le tourisme et plus particulièrement au Mexique), et en créant, même un petit site avec quelques pages intéressantes, on peut espérer toucher quelques centaines à quelques milliers d’euros par an.

1. Pourquoi créer un site de niche ?

Il y a plusieurs raisons à vouloir se lancer dans du business de niche plutôt que dans de la vente de produits plus génériques.

La principale étant que dans un site de niche vous pourrez proposer à la vente des produits très spécifiques que les gens auront plus de chances d’acheter que des produits complètement génériques. Prenons l’exemple d’un site sur les photos en noir et blanc, les techniques, les paysages, les portraits… les visiteurs de ce site seront plus enclin à acheter un appareil photo ou un cours de photo qu’une TV. Pareil pour les lecteurs du site de cuisine méditerranéenne, ils seront plus intéressés par des livres de cuisine spécifiques ou un pack d’épices par exemple que par un ordinateur portable non ?

Ensuite, il est bien plus simple de créer un site sur un sujet précis (encore plus si vous êtes passionné par le sujet en question) et de créer une communauté autour de ce sujet plutôt que d’essayer de créer un large site grand public et d’essayer de fédérer des gens qui n’ont à priori pas grand chose en commun.

2. Et si toutes les niches étaient saturées ?!

On entend beaucoup de choses sur Internet, notamment que les niches vraiment profitables seraient saturées. C’est faux ! Il suffit d’avoir une grande motivation et d’aborder le sujet traité d’une manière différente que tous les autres. Cela permettra de donner un nouvel éclairage et une nouvelle opinion aux visiteurs qui vous liront.

De plus, il peut également être intéressant de ne pas se jeter corps et âme dans une niche déjà trop remplie pour plutôt travailler soi sur des sous niches de celle en question, soit sur des niches totalement différentes, peut-être moins porteuses ou rentables et de les multiplier.

Comment faire un site de niche ?

1. Etudier les mots clés et fixer la cible

La toute première chose à faire avant de monter un site de niche est… de la trouver ! C’est souvent le moment le plus long et le plus compliqué car trouver une niche qui marche, intéressante mais pas trop concurrentiel est un vrai travail de fourmi. Si c’est votre première tentative n’hésitez pas à utiliser l‘outil de génération de mots clés de Google pour vous aider. Listez par exemple tout ce qui vous vient à l’esprit quand vous pensez à vos passions, aux objets que vous utilisez tous les jours, aux loisirs que vous pratiquez, à votre façon de travailler, vous devriez obtenir une bonne centaine de mots ou d’expressions.

Passez les tous à la moulinette du générateur, seuls ou combinés à d’autres mots et étudiez trois choses :
– les “Recherches mensuelles globales” pour voir si la niche aura assez de trafic pour y vendre quelque chose. J’ai tendance à estimer à la louche mais à partir de 4-5000 recherches mensuelles, le mot-clé serait intéressant dans un groupe et à partir de 10-15000, il pourra être pris seul.
– la “Concurrence” pour déterminer s’il y a beaucoup d’autres sites déjà positionnés sur le mot clé en question. Evidemment plus la concurrence est faible, mieux c’est mais ne négligez pas un mot clé avec une concurrence moyenne et pas mal de recherches mensuelles. Par contre fuyez les mots clés à concurrence trop élevée.
– le “CPC moyen estimé” pour estimer combien un clic sur une pub Adsense pourrait vous apporter. Là c’est à vous de voir. Si vous comptez miser une grosse partie de vos revenus de la niche sur Adsense, essayez de trouver des mots clés à au moins 0,75€ le clic, voir même 1€. Sinon, si vous comptez aussi vendre vos produits ou faire de l’affiliation, vous pouvez pondérer ce critère en fonction.

2. Création, lancement, référencement

Ces phases peuvent se réveler assez courtes si vous avez déjà un peu d’expérience.

Téléchargez un wordpress, installez-le sur votre hébergement, achetez un nom de domaine contenant un ou deux mots clés sur lesquels vous voulez positionner le site, trouvez un design gratuit mais propre et qui peut (éventuellement mais pas obligatoirement) correspondre à votre niche puis écrivez quelques articles.

Pour une micro niche très ciblée, deux à trois articles d’environ 500 mots peuvent suffire alors que pour une niche plus conséquente, plusieurs dizaines d’articles devront être réalisés.
Ne vous attardez pas trop longtemps sur votre site, ne passez pas trop de temps à le fignoler, lancez-le dès que quelques articles sont prêts, vous pourrez éventuellement continuer à créer du contenu au fur et à mesure.

Passez ensuite rapidement à la phase de référencement. Pour cela servez-vous en premier lieu de ce qui certes fastidieux mais qui pourra rapidement faire monter votre site dans les pages de Google : les annuaires. Au tout début, faites-en plusieurs par jour (pas plus de trois néanmoins histoire de ne pas être pris pour un spammeur). Puis au fil des jours baissez votre rythme à un annuaire journalier, puis quelques uns par semaine. Gardez ce rythme pendant quelques semaines au moins.

Ensuite les commentaires de blogs et les participations sur les forums restent les meilleurs solutions pour référencer un site ET attirer du trafic en même temps. Prenez quelques minutes par jour pour écrire 2 à 3 de chaque, restez régulier et surveillez votre positionnement sur les mots clés visés.

Voilà donc le cheminement pour trouver une niche, créer un site et le référencer. En théorie, ces étapes ne devraient pas prendre plus de quelques jours tout compris, même si le référencement est à poursuivre ensuite sur plusieurs mois. Dans d’autres articles, nous pourrons voir comment s’organiser pour multiplier les sites de niches.
Et vous, que pensez-vous de cette stratégie de création de sites et de monétisation ? Le faites-vous déjà ?


Pouvez-vous, vous aussi, obtenir plus de ventes ?
Depuis plus de 10 ans, AWeber a déjà aidé plus de 120 000 entreprises (blogs, sites, e-commerce) comme la vôtre à multiplier ses revenus et à construire une communauté soudée.
Faites-le test* aujourd'hui !

A propos kategriss

Passionnée de web, je vous propose de construire votre visibilité sur Internet. Vous êtes coach, formateur, consultant ? Obtenez un site à votre image qui vous apporte des clients.
Lien pour marque-pages : Permaliens.

20 Commentaires

  1. Tu as plutôt bien résumé la situation.
    Par contre attention le CPC estimé n’est pas le prix que vous allez gagner d’un clic mais ce que l’annonceur paiera en moyenne via AdWords pour se positionner dessus. De toute manière Adsense reste secondaire pour moi, quand on arrive 1er-2ème sur un mot clé en particulier qui est vendeur, il vaut mieux passer à l’affiliation, c’est bien plus rentable. Surtout vu le nombre de personnes qui se sont fait ban leur compte Adsense par Google pour cause de sites MFA (autrement appelés mini-sites).

    Sinon je suis moins restrictif sur le nombre de recherches, quand ça dépasse le millier sans trop de concurrence je me dis que ça peut me rapporter au moins 400 visites ciblés par mois et avec l’affiliation ça peut vite grimper. Après c’est sur qu’avec Adsense ça montera pas très vite avec si peu de trafic.
    Le dernier article : Tsunami

  2. Merci pour l’article, ça fait quelques temps que j’y réfléchis mais mon seul problème reste de tailler.
    Quelle niche choisir ?
    Le dernier article : Bilan du mois de février 2011

  3. @Alex : Oui en effet je me suis mal exprimé, ce que je voulais dire c’est qu’on pouvait se baser sur le CPC pour estimer combien une niche pourra éventuellement nous rapporter.
    Et en effet je précise également qu’on peut utiliser l’affiliation, Adsense ou même vendre ses propres produits, il faut juste trouver ce qui marche le mieux dans telle ou telle niche.

    @Philippe : Haha, bonne question, c’est vraiment la partie la plus difficile : trouver une niche. As-tu fais une liste de ce qui t’entoure, ce que tu aimes, tes passions ? Tu devrais déjà commencer par utiliser tous ces mots clés dans le générateur d’Adwords, tu pourras plus facilement te faire une idée de ce qui marche ou pas 😉
    Le dernier article : Emission sur Groupon dans Capital sur M6

  4. Comme toujours un article complet et très intéressant. Je planche moi aussi sur l’idée de blog de niche mais je n’ai pas encore fait de test. Après je pense que ta stratégie est bonne et qu’elle devrait donner de bons résultats.
    Le dernier article : Vendez vos créations sur internet

  5. @sakakou : Merci de ton commentaires. N’hésite pas à parler de ton blog de niche une fois que l’idée sera lancée. Ça serait bien d’avoir des retours 😉
    Le dernier article : Comment dépenser moins pour les vacances

  6. Très bon article et merci pour le lien Kate. Pour les mots clés, le volume de recherche importe, mais aussi la concurrence. S’il y a beaucoup de recherches et que toutes les places sont monopolisées par des poids lourds du web (Doctissimo, Jeuxvideo.com) inutile de se positionner dessus. Quand à viser 1 seul mot clé si tapé 10 000 ou 15 000 fois, cela me semble léger.

    Quid en cas de déclassement du mot clé?
    En moyenne, le 1er site obtient 30% de clic, le 10eme site sur Google en obtient 3%. Cela signifie que si tu es disons 5ème, tu recoltera grosso modo 5% de clic. Soit 750 visiteurs mensuels avec une requete tapée 15 000 fois. Un peu léger non?

    Quand au CPC, je pense qu’il vaut avant tout choisir un sujet en fonction de la thématique et pas du CPC de chaque keyword un par un. Quand à 0,75€ pourquoi pas, mais c’est plutôt rare (si tu as des idées pour mes sites, je suis preneur)

    Quand au lancement de site, tout a fait d’accord avec toi. Mieux vaut lancer un site avec 10-20 articles qu’attendre d’en avoir 50 (et procrastiner). Et une fois la structure en place, c’est plus facile (donc motivant) de poster. Par contre pour un blog, je dirai d’attendre au moins 10-20 articles histoire que le premier lecteur aie quand même quelque chose à se mettre sous la dent non?

    Bonne journée à toi
    Le dernier article : Lancement de ma formation Bloguing

  7. @Martin : Ton commentaire est très pertinent et je n’avais en effet pas forcément pensé aux positions sur la 1re page. J’avais surtout en tête la possibilité d’avoir un mot clé phare à 10.000 recherches / mois qui serait poussé en 1re position en quelques mois donc 3000 visites / mois.
    Pour un site de niche c’est plutôt intéressant.

    Une autre approche serait d’avoir le mot clé phare sur lequel on veut se positionner et, forcément si on fait du bon boulot éditorial, pas mal de petits mots clés à quelques centaines voir quelques milliers de recherches / mois chacun. Si on se positionne en position 5 pour tous (le mot clé principal compris) on peut rapidement drainer un trafic intéressant.

    Pour le CPC un exemple pour ton site Atout Finance > mot clé : taux interet, rech. mens. globales : 49 500, concurrence moyenne, CPC : 2,28 €
    Un 2e pour Grece Antique > mot clé : cyclades, rech. mens. globales 90 500, concurrence moyenne, CPC : 1,71 €
    Un 3e pour Vita Forma > mot clé : perdre poids, rech. mens. globales : 110 000, concurrence moyenne, CPC : 0,80 €
    Je ne sais par contre pas si tu es déjà positionné sur ces mots clés.

    Pour le lancement pour un blog, oui il faut avoir un minimum de contenu mais le nombre d’articles est liés à leur longueur, une vingtaine d’articles de 200-300 mots contre une dizaine de 500-600 et peut-être uniquement 5 de 1000 à 1200 mots 🙂
    Le dernier article : Printemps du cinéma avec BNP Paribas

  8. C’est vrai qu’une niche sera un bon marché à exploiter et le top du top c’est de trouver un marché de niche qui corresponde à une passion ! car l’investissement en temps demande d’aimer les sujets sur lesquels on travaille. Le fait de gagner de l’argent et de bien se positionner sur un marché peut être inutile si on laisse tout tomber au bout de 6 mois car le marché en question ne nous fait pas vibrer et ne nous interesse pas plus que ça.
    Encore un article pertinent 😉
    Le dernier article : Comment vous fixer des objectifs et les atteindre – pensez SMARTE

  9. @Guillaume : Je crois que tu as mis le doigt sur ce que tout le monde cherche car une niche sans passion n’est pas aussi facile à maintenir et un blog passion sans niche est finalement… assez inutile du point de vue monétisation.
    Le dernier article : Printemps du cinéma avec BNP Paribas

  10. Dans cet article, c’est écri “Evidemment plus la concurrence est faible, mieux c’est”, Mais s’il n’y a pas de concurrence c’est qu’il n’y a pas d’annonceurs et donc sans annonceurs pas de soussous !!! Non ?

  11. @leboncoin : En fait quand je parle de concurrence il s’agit du nombre de sites déjà positionnés sur un mot clé. En gros plus la concurrence est élevée, plus il sera difficile de positionner votre site sur un tel mot clé.

    Ensuite il faut également regarder le nombre de recherches.
    L’idéal : un nombre de recherches élevé et une concurrence faible.
    Bien quand même : un nombre de recherches élevé et une concurrence moyenne ou un nombre de recherches moyen et une concurrence faible.
    Le dernier article : Printemps du cinéma avec BNP Paribas

  12. Ok, en fait c’est le nombre de pages des moteurs de recherche.
    J’avais cru que vous parliez concurrence de Keyword tool.
    C’est pas si facile de trouver de bons mots clés avec des mots génériques.

  13. Lorsque tu précises ” essayez de trouver des mots clés à au moins 0,75€ le clic, voir même 1€.”, comment fais-tu ?

    Autre chose, en bloguant tu peux t’apercevoir qu’une niche apparaît avec ton blog. C’est ce qui se passe avec Papa Blogueur. Au début je ne voulais parler essentiellement de blogging et au passage de famille, etc. Il se trouve que j’ai de plus en plus de contact “côté famille” et “gestion du temps, du quotidien et de la maison”. Comme je voulais les traiter un jour ou l’autre, je laisse un peu de côté l’aspect blogging, qui est déjà pas mal traité ailleurs, pour m’orienté plus sur le “papa” de “Papa Blogueur”.
    Le dernier article : Isabelle a les yeux bleux- les yeux bleux Isabelle a ! Isabelle du blog monblogdemamancom

  14. @leboncoin : Il faut essayer des mots composés, des expressions plutôt qu’un mot tout seul et aussi jouer sur les synonymes.

    @Franck : Pour le CPC, il y a une colonne que tu peux activer dans le générateur de mots-clés de Google : (tu vas dans colonnes, tu coches “CPC moyen estimé” et tu cliques sur Appliquer).

    Et en effet bien joué avec ton blog 🙂 N’hésites pas à te démarquer des autres, c’est ce qui va t’attirer un public différent et parfois même plus ciblé (et plus enclin à cliquer sur du Adsense vu qu’ils connaissent moins que les blogueurs).
    Le dernier article : Comment dépenser moins pour les vacances

  15. Un bon résumé de ce qu’il faut savoir pour se lancer. J’ai créé mon blog sur l’écologie sans trop faire ce travail préliminaire je vais en tenir compte pour le faire évoluer.
    Merci Kategriss pour cet article
    Le dernier article : Première page google en 3 semaines d’existence

  16. @Simon Pierre : Je pense que notre “première fois” est toujours lancée un peu rapidement, on est tellement passionné qu’on n’attend pas, on n’étudie pas. Mais pour nos prochaines fois, on s’améliore.
    Bonne chance !
    Le dernier article : Pandaranol – Infos du soir 30-05

  17. La spécialisation est la clé du succès. Cela est vrai tant pour le web et autres secteurs d’activité.
    Le dernier article : Pouding aux pêches Navajo

  18. Tout à fait. A moins d’avoir la possibilité d’investir ou d’avoir beaucoup de temps, les sites généralistes sont très difficiles à maintenir (et monétiser). Les sites de niche par contre sont peut-être moins “visités” mais comme ils sont plus spécialisés, ils sont plus performants 🙂
    Le dernier article : Comment dépenser moins pour les vacances ?

  19. Oui, article pertinent !
    Personnellement, j’ai crée ma boite de webdesign et de graphisme il y a un an.
    Au début, grosse galère, car je n’y connaissais rien au référencement..
    ..mais maintenant, c’est bon, mon Site a un pagerank de 1, et sur les 50 visiteurs/jour, j’ai à peu près 2 commandes/mois, suffisant pour sortir un petit salaire :))

    Simon

  20. Hello,

    Pour la partie concurrence, il me semble que tu fais un amalgame. En effet la colonne concurrence ne représente pas les sites qui se positionnent sur la niche mais la concurrence entre annonceurs. C’est donc une indication pour l’annonceur qu’il a de la concurrence dans son business mais cela ne veut pas forcément dire que le marché de niche est saturé. On remarquera aussi que plus la concurrence est élevée plus le cpc augmente car l’annonceur devra batailler face aux autres. L’idéal est donc au contraire de trouver une niche avec une forte “concurrence” dans l’outil adwords mais avec une offre de sites sur cette thématique assez faible. Cette même concurrence de l’outil d’adwords n’est donc pas celle des éditeurs de sites. Bien qu’on puisse penser que les niches dans lesquelles les annonceurs se battent ont bien souvent été prises d’assaut par les webmasters malins 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge