Que font les blogueurs « pros » et sont-ils des anticonformistes ?

Pas mal de blogueurs pros bloguent à plein temps et ne font que ça pour vivre. Parfois ils bloguent car le salariat les a déçu et ils ont voulu être leur propre patron, parfois parce qu’ils voulaient bouger et voyager et d’autres façons de travailler ne leur convenaient pas et parfois tout simplement pour partager leur passion et leur découvertes.
Mais finalement est-ce ça ne nous rend pas un peu anticonformistes ? Différents de tous ceux qui n’ont pas (encore ?) osé sortir de la rat race ?

$19/Mois seulement !

Bloguer pour sortir de la rat race ?

D’abord, qu’est-ce que la rat-race ?

Littéralement c’est le fait de toujours courir comme un rat dans sa roue (d’où le nom rat race).
Courir après quoi ? L’argent, la reconnaissance, la célébrité ou plus prosaïquement le temps que vous n’arrivez jamais à avoir pour rien (famille, amis, passions).

En sortir ?

Un jour, déclic ou pas, vous découvrez l’envers de la médaille. Oh bien sûr il est possible que vous connaissiez déjà des indépendants, des chefs d’entreprise qui n’ont pas de patrons eux, et qui gèrent leur temps comme ils le veulent (ou essaient en tous cas).

Pour changer d’air vous vous mettez en quête de personnes similaires, est-ce que d’autres comme vous ont cette envie d’arrêter la course, de se poser au calme ? Avec stupéfaction, peut-être même pas mal de suspicions vous vous rendez compte que certains ont fait autre chose de leur vie et des choses plus “originales”, sortant des sentiers battus et finalement vous tombez sur les blogueurs pros, cette bande à part qui vit en partie ou en totalité du net et qui prône un mode de vie différent.

Sauter le pas ?

Rejoindre ce petit groupe, c’est déjà être différent en soi-même. C’est penser autrement, effacer toutes ces années de formatage familial et/ou scolaire qui vous a appris à avoir de bonnes notes, un comportement adéquat, trouver un bon job et… vous contenter de ça.

Dans ce monde, tout est à l’opposé de ce que vous avez toujours connu, vous progressez en vous entraidant, rencontrez des gens comme vous, apprenez sur le tas, partagez votre expérience et surtout, vous êtes libre de faire ce qu’il vous plaît et de prendre en main votre vie.

Exemple : Aurélien de RMIF (même s’il voyage également)

Bloguer pour voyager ?

Une autre définition du voyage ?

La plupart du temps, il n’est pas question ici de Club Med, de vacances organisés ou encore de congés de deux semaines, les blogueurs voyageurs partent pour plusieurs mois, voir des années et profitent à fond du pays où ils s’installent. Ils peuvent ainsi, se mélanger aux locaux, apprendre leur mode de vie, partager leur expériences et découvrir autrement.

Salariat et Voyages au long cours ne sont pas compatibles

Certaines voyages depuis leurs jeunes années, d’autres ont pris une année sabbatique, certains encore sont en mission humanitaire mais tous se sont un jour posés la même question : comment faire pour vivre et voyager. Sans revenus fixes il est très difficile de profiter du séjour et en cherchant un travail sur place il serait aisé de retomber dans la routine.
Alors il faut chercher autre chose, ailleurs et avec le net qui se développe de plus en plus,  les accès qui se mettent en place même dans des endroits reculés du globe, certains sautent le pas, dématérialisent leur vie et créent leur business en ligne.

Liberté de Mouvement & de Temps

En créant un revenu en provenance de produits et services dématérialisés, vous avez la possibilité de les créer, les modifier et les gérer de n’importe où ! Voilà donc une nouveauté à laquelle la plupart de vos collègues et amis n’ont pas pensé. Egalement l’intérêt d’un business mis en place en ligne est que, une fois lancé, il ne s’arrête plus et le temps que vous y consacré est bien moindre qu’un à travail salarié pour beaucoup plus de revenus potentiels.

Exemple : Jean de WebMarketing Junkie

Bloguer pour vivre de sa passion et la partager

Un passion bien définie

Que vous soyez amoureux du bio, fan de high-tech ou encore expert en immobilier, derrière tout blogueur passionné, il y a un intérêt fort pour ce vous aimez faire et pas seulement une vague attirance. Il est possible que cette passion soit une découverte récente mais dévorante ou encore une passion de longue date qui s’exprime enfin. Dans tous les cas, vous avez envie d’en parler, de la tester encore et toujours et de la partager avec d’autres.

Partage ou Soutien ?

Les deux mon Capitaine. Un blogueur passionné écrit car ça le motive, car il aurait de toute façon parlé de sa passion mais… il cherche également le soutien de ses lecteurs, qui sont souvent, eux aussi passionnés ou au moins intéressés par la même chose.
Entre conseils et questions, problèmes et avancées, le blogueur que vous êtes va commencer à exister dans la communauté, puis peu à peu se transformer en référent, en expert quasiment incontesté, enfin jusqu’à l’arrivée de la concurrence 😛

Une passion qui vous sort du lot

Vous êtes passionné et avez atterri dans le monde du blogging à force de vous renseigner et d’aller toujours chercher l’info là où elle pouvait se trouver. Maintenant vous caressez l’idée de vivre de votre passion et cette envie, d’abord utopique, semble se rapprocher de jour en jour, à mesure que votre public grandit et que vous vous professionnalisez.

Exemple : Adrien de 3615malife

Alors que ces derniers mois, les blogueurs débutants se multiplient, il était intéressant de s’interroger sur le devenir d’un blogueur pro, sur ses motivations et sur ce qui le maintenait sur les rails.
Ces trois “profils types” ne sont pas les seuls mais je les trouve les plus pertinents et ils correspondent le plus aux blogueurs pro ou semi-pro que j’ai pu croiser.
Que pensez-vous de cette typologie ? Avez-vous d’autres idées ? Et vous quel blogueur serez-vous ?


Pouvez-vous, vous aussi, obtenir plus de ventes ?
Depuis plus de 10 ans, AWeber a déjà aidé plus de 120 000 entreprises (blogs, sites, e-commerce) comme la vôtre à multiplier ses revenus et à construire une communauté soudée.
Faites-le test* aujourd'hui !

A propos kategriss

Passionnée de web, je vous propose de construire votre visibilité sur Internet. Vous êtes coach, formateur, consultant ? Obtenez un site à votre image qui vous apporte des clients.
Lien pour marque-pages : Permaliens.

7 Commentaires

  1. Les motivations peuvent être nombreuses, sans compter celles qui sont plus ou moins subconscientes… Personnellement, je suis un peu un mélange de l’exemple 1 et de l’exemple 3. J’arrive au milieu de ma vie. Ma tête fourmille d’idées et de projets. Et je me dis, ce serait vraiment bête de continuer son chemin tout droit, alors qu’il y a tant de chemins de traverses qui nous conduisent vers des aventures inconnues. On dit bien : il vaut mieux regretter ce qu’on a fait que ce que l’on n’a pas fait. Alors, voilà, je tente l’aventure. On verra bien. Pour moi, c’est existenciel. C’est la raison d’être même de la vie…
    Le dernier article : 14 critères pour choisir son site de stockage sur internet

  2. @Olivier : Je crois que c’est le plus difficile : tenter l’aventure. Après on se laisse porter par la vague de l’enthousiasme, on aime ce qu’on fait et ça va tellement mieux 😉 Le blogging serait presque une thérapie !
    Le dernier article : Groupon 720€ de deals à gagner !

  3. @Olivier,

    c’est drôle ! j’ai l’impression de m’entendre en lisant les propos d’Olivier. “Jean Michel, sors de ce corps” ha ha ha…
    Oui Olivier, moi aussi je suis dans la cinquantaine et j’aspire voir dans la glace l’homme que je veux être.

    Ca passe par pas mal de mouvement, en soi et autour de soi. Là, tu vois, je viens de réaliser un rêve de gosse : m’installer au bord de la mer. C’est fait depuis peu.

    Maintenant, vivre du net et du blogging en particulier est un style de vie qui me conviendrait complètement. C’est ma prochaine étape.

    Je ne suis pas encore un blogueur voyageur, mais ca va venir !

    Amitié @kategriss
    Le dernier article : Defi La stratégie partir-de-rien dévoilée

  4. @Jean Michel : Merci de ton commentaire, ce sont des retours très intéressants. Bonne chance dans ton défi 🙂
    Le dernier article : Groupon 720€ de deals à gagner !

  5. Vivre du bloging, beaucoup de candidats, peu d’élu. S’il suffisait d’avoir un blog et d’écrire pour gagner sa vie, cela se saurait. Hors, ce n’est pas si simple, surtout si l’on part de zéro.

    Il faut avoir un bon bas de laine, à défaut, un conjoint(e) qui comprenne votre envie et assume la pérennité financière du ménage.

    Il va falloir de la patience, beaucoup de patience, tout autant d’envie et d’acharnement. Sur la toile, ça bataille sec pour se faire sa place au soleil.

    Je fait partie de ceux qui sont quelque peu déçu du monde de l’entreprise made in France, je suis donc à mon compte, et je donne pour faire avancer 4h18.com. A terme, si je pouvais ne vivre que de mon blog, ce serait une bonne chose. Pour le moment, il faut assurer le quotidien.

    Bon courage à celle et ceux qui souhaitent se lancer, c’est tendu, mais ça vaut le coup !

  6. @4h18 : Et oui, je suis d’accord avec toi et j’ai vécu/testé ces derniers mois. Vu le décollage impressionnant de certains blogs, je pensais pouvoir faire de même car en plus je possédais des bases techniques que la plupart n’avaient pas. Je me rapidement rendue compte que c’était bien plus dur que ce qui avait été décrit dans les dits-blogs. Il faut des techniques précises, de la patience comme tu dis et énormément d’idées pour rebondir.

    Comme j’apprends tout sur le tas (référencement, marketing…) et bien j’avance lentement. En plus, je n’ai pas la même approche que certains blogs, je suis frileuses à l’idée de vendre des formations à 2000€ en tant qu’affilié par exemple, peut-être ais-je tort, peut-être y viendrais-je.

    Pour l’instant, je viens à peine (au bout de 8 mois) de sortir mes livrets gratuits pour cadeaux newsletter et je suis en train de réfléchir à un produit pour peut-être cet été…

    Donc j’ai encore du chemin à faire 🙂
    Le dernier article : Acheter pour habiter ou pour louer

  7. Bonjour Kate,

    Alors toi aussi tu passes par là. Je n’en avais pas vraiment consicience à voir comment tu semblais bien partie avec ton blog.

    C’est vrai que la bataille est rude ! Il faut vraiment en vouloir pour réussir. Je te souhaite en tout cas bon courage et grande réussite.

    Fabrice
    Le dernier article : Affiliation – Les 5 étapes du succès

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge