Blogging : pseudo ou prénom ?

Que vous soyez blogueur depuis longtemps ou en devenir, que vous bloguiez pour le plaisir ou que ça soit devenu votre métier et votre gagne pain, peut-être vous êtes-vous déjà posé la question du nom sous lequel vous alliez bloguer ? Est-il plus pertinent d’indiquer son prénom (voir même son nom) ou d’utiliser un pseudo “anonyme” ? Quels sont les avantages et les inconvénients des deux façons de faire ? Quelle est la meilleure pour vous ?

$19/Mois seulement !

1. Prénom (+ éventuellement nom)

Utiliser votre prénom (+ nom) de “ville” et réel est un choix à faire dès le lancement de votre blog. En effet, vous serez amené à publier des articles signés, des commentaires où apparaîtra votre prénom et également à écrire une page “A propos” qui parlera de vous et fera donc apparaître votre prénom.

Avantages de l’utilisation de votre patronyme

Le gros avantage du prénom (+ nom) réel c’est que les visiteurs de votre site pourront vérifier qui vous êtes, votre identité, votre existence réelle ainsi que vos présences sur Internet (Facebook, Viadeo, Linkedin…). Cela leur donnera tout de suite confiance en vos écrits, en vos produits car ils sauront d’office qu’une vraie personne se trouve derrière votre blog et non pas un freelanceur ou un indien à qui vous auriez sous-traité l’écriture…

Un autre avantage est que tous vos contacts de la “vraie vie” : parents, amis, enfants, employeurs, collègues et autres proches, pourront en un clic accéder à votre nouveau blog, vos articles et vos réalisations juste en cherchant votre nom et prénom. Cela peut vous offrir des opportunités que vous ne soupçonniez pas (partenariats avec des amis qui se lancent “justement” dans le même domaine que votre blog, possibilité de recrutement par une entreprise qui a besoin de votre expertise, contact par un chasseur de tête qui recherche vos compétences…).

Enfin le dernier avantage est de ne pas à avoir à jongler avec plusieurs identités réelles et internet et d’avoir des cartes de visites homogènes, des sites tenus à chaque fois par la même personne physique et donc moins de stress et de perte de temps.

Inconvénients de l’exposition de votre patronyme sur Internet

Malheureusement, il n’existe pas que des avantages à la mise en avant de votre prénom (+ nom) sur le web.

En effet l’un des gros inconvénients est le problème de confidentialité. Autant en possédant un compte Facebook ou Twitter vous gérez vous-même l’accès à votre réputation en restreignant (au strict minimum si vous le souhaitez) les informations que vous partagez, autant la possession d’un blog en nom propre vous force en quelque sorte à vous mettre à nu, publiquement, et face à des milliers de personnes ! Dur ensuite de séparer votre vie privée de votre vie publique sur Internet si n’importe qui peut vous retrouver en un simple clic.

Le second problème pourrait être posé par des personnes extérieures à votre blog, qui vous connaissent (ou pas) et qui possèdent le même nom. Certains pourraient ainsi ne pas être vraiment enchantés de découvrir que vous utilisez votre nom (et donc le leur dans le cas d’un conjoint, enfant, parent, cousin… ou même un homonyme !) à des fins de promotion voir commerciales.
Bien sûr votre nom reste le vôtre mais il est tout à fait possible que d’autres personnes ne veuillent pas spécialement être associés à vos propres activité, prudence donc.

Troisième inconvénient, si vous êtes victime d’un bad buzz ou que quelqu’un “s’amuse” à vous obtenir une mauvaise e-reputation ce n’est pas seulement votre blog et votre activité Internet qui risque d’en pâtir mais également votre activité “de jour” (si vous en avez une) et aussi des partenariats et/ou relations IRL (in real life = dans la vraie vie). Encore une fois je recommanderais donc d’être prudent et de surveiller votre e-reputation comme le lait sur le feu.

2. Pseudo “anonyme”

Utiliser un pseudo sur Internet n’est pas hors de propos vu qu’à la base le web est censé être un lieu d’expression libre et surtout anonyme. L’ouverture d’un blog par passion ou pour l’argent peut donc tout à fait se faire avec un pseudo. En plus contrairement à l’usage d’un prénom qui va être difficile à “changer”, le pseudo vous donne l’opportunité d’ensuite vous “montrer” sous votre vrai visage ou tout simplement d’en changer sans qu’on ne puisse vous suivre à la trace.

Avantages d’un pseudo unique et anonyme

Comme pour faire miroir, le gros avantage de rester anonyme est que vous ne mêlez pas votre vie privée à votre business Internet. Vous avez le choix de dévoiler seulement ce qui vous semble vital pour votre blog et personne ne pourra remonter à votre vie privée si vous ne le souhaitez pas. Cela peut-être rassurant, surtout pour les débutants en blogging qui ne veulent pas forcément que leurs erreurs soient associés à leur nom propre.

Le deuxième avantage vous enlève le poids des conflits et problèmes divers avec les personnes qui porteraient le même nom. Votre pseudo est unique (ou en tous cas est censé l’être, sinon changez-en !) et donc rien ni personne ne pourra vous empêcher de l’utiliser comme bon vous semble.
De plus, quel bonheur de pouvoir vous inscrire à tous les services possibles et inimaginables avec votre pseudo qui ne sera pas (contrairement à votre nom, ça arrive plus souvent qu’on ne le pense) déjà pris. Vous évitez ainsi de terminer votre inscription avec un identifiant du type “Martin52AY” à défaut d’avoir trouvé quelque chose de disponible…

Le troisième plus, même s’il est moins important que les deux premiers, c’est de pouvoir bénéficier quasiment à tous les coups d’un nom de domaine libre dans toutes les extensions que vous souhaitez. Ainsi rien de plus simple de réserver un .com et/ou un .fr avec votre pseudo et d’y relater vos expériences, vos réalisations, bref de vous “vendre”.
Egalement votre référencement sera facilité par la possession d’un pseudo unique vu que la plupart des résultats des moteurs de recherche renvoient à des contenus que vous avez vous mêmes créés. Il vous suffit juste de positionner votre NDD au dessus de tous ceux là et vous voilà à la tête de votre propre “marque”.

Inconvénients d’un pseudo impersonnel

Si vous bloguez que sous un pseudo, le problème de la confiance de vos lecteurs va rapidement se poser. Qui est derrière ce pseudo ? Pourquoi se cache-t-il ? Son cadeau de newsletter est-il de qualité ou est-ce juste pour récupérer mon email et me spammer ensuite ? Vous devrez déployer beaucoup plus d’énergie pour que vos visiteurs fassent confiance à ce que vous dites, sachent que vos conseils sont de qualités et ne se méfient pas de vos produits (gratuits ou payants).

Egalement si votre pseudo n’a pas un rendu de qualité, il ne fait pas sérieux. Si vous voulez débuter le blogging en vous prénommant “bigbossdu93” ou “joliefilledusud”, oubliez ! Il faut que votre pseudo soit certes unique mais surtout pas fantaisiste ou donnant l’impression de parler à un adolescent de quinze ans. Si vous voulez vous positionner en tant qu’expert, ce genre de détail va être très important pour votre image et votre “nom de marque“.

Enfin prenez garde à ce que vous auriez pu produire comme contenu avec votre pseudo avant le lancement de votre blog. Si vous l’avez déjà utilisé, faites attention à ce qu’il ne vous porte pas préjudice voir même mieux, à ce qu’il montre votre expertise et votre ancienneté sur le net depuis un moment.

Voilà donc quelques réflexion sur la différence entre l’utilisation d’un prénom ou d’un pseudo pour bloguer. De mon côté je blogue sous pseudo de manière naturelle, j’ai toujours fait cela et mon pseudo est déjà riche de plusieurs années de présence web. Néanmoins, il n’est pas difficile de retrouver mes informations plus personnelles si on prend la peine de me googler un peu. Je ne me cache pas, mais je ne m’expose pas de trop non plus, je pense que c’est un bon compromis. Et vous, bloguez sous pseudo ou prénom ? Pourquoi ? Et comment gérez-vous les différents avantages et inconvénients ?

Crédits images : http://www.flickr.com/photos/pjb2332/3084325931/
http://www.flickr.com/photos/proutcorp/5411219075/


Pouvez-vous, vous aussi, obtenir plus de ventes ?
Depuis plus de 10 ans, AWeber a déjà aidé plus de 120 000 entreprises (blogs, sites, e-commerce) comme la vôtre à multiplier ses revenus et à construire une communauté soudée.
Faites-le test* aujourd'hui !

A propos kategriss

Passionnée de web, je vous propose de construire votre visibilité sur Internet. Vous êtes coach, formateur, consultant ? Obtenez un site à votre image qui vous apporte des clients.
Lien pour marque-pages : Permaliens.

38 Commentaires

  1. J’ai commencé avec mon pseudo, minimousse…
    Et puis j’ai trouvé que c’était trop dépersonnalisant, j’ai mis mon prénom, et que mon prénom…
    Pour l’instant, je ne souhaite pas encore m’exposer, je sais que les futurs recruteurs cherchent sur internet. Je n’ai qu’un blog de voyage qui ne véhicule pas d’images négatives (professionnellement parlant)… M’enfin, je me tâte encore…
    Je suppose que je verrais, en fonction de l’evolution de mon blog !

  2. Je ne suis pas un fan de pseudos mais j’aime bien garder un certain anonymat. Donc j’ai fait un compromis : je signe comme “Christophe de Geekariste” ou “Christophe Geekariste”.
    Le dernier article : Les jours fériés c’est de la merde Semaine 22

  3. Très bon article qui pèse le pour et le contre de chaque option. Personnellement, j’ai choisi d’utiliser mon prénom car je souhaite me bâtir un profil sérieux et crédible. J’évite d’exposer ma vie privée sur le web, j’y fais à la rigueur quelques allusions, mais je mets un point d’honneur à ne pas mélanger. Ainsi tout ce que l’on retrouve sur le web portant mon nom sera en général relatif à mon activité en-ligne, laquelle n’est que le prolongement de mon identité où je décide de choisir et de peser mes mots, car j’ai bien conscience que je m’expose à des milliers de personnes !
    Le dernier article : La loi de Pareto 80-20 appliquée au blogging

  4. Pseudo ou pas, de toute façon impossible de te reconnaître avec ces lunettes à la Matrix.

    Allez montre nous tes yeux quoi !!
    Le dernier article : Comment utiliser Aweber pour vendre des produits physiques

  5. Pour un blog perso, ou si tu n’as pas de vocation à court terme de gagner de l’argent avec, un pseudo ou prénom seul suffit largement !
    Le dernier article : Concours Pandaranol

  6. Je pense que même avec un prénom il est possible de différencier vie privée et vie publique.C’est plus difficile mais pas impossible, il suffit de mettre des barrières et des limites.
    Le dernier article : Ne faîtes pas comme les autres !

  7. J’avoue que de mon côté, depuis mes débuts sur le net et jusqu’à l’arrivée de Facebook, je n’avais jamais donné mon prénom. Un peu peut-être par peur (j’avais 16-17 ans, ça ne me donnait pas envie) et aussi parce que je n’ai pas forcément envie d’être “embêtée” dans la vraie vie.
    Ce n’est que l’année dernière, quand j’ai découvert me blogging pro que j’ai commencé à utiliser mon prénom puis petit à petit j’ai mis ma photo et il y a un lien entre mon blog (et sa page FB) et mon compte FB où il y a plus d’infos persos.
    Le dernier article : Pandaranol- qu’est-ce que c’est

  8. Pseudo-prénom pour moi.
    Aucune envie de mélanger vies pro et privée.
    Le dernier article : 5 actions pour booster mon blog

  9. Je comprend ton point de vue et bravo pour la gestion sérieuse de ton e-reputation.
    De mon côté, comme j’ai débuté étant ado sur le net, j’avais un pseudo et il est resté. Et comme j’ai réalisé, écrit et signé pas mal de choses avec, ça fait vraiment un plus je trouve 😉 Du coup je le garde.
    Le dernier article : Nourriture du Pandaranol

  10. LOL ! Et oui, il faut bien que je garde un peu d’intimité (surtout que cette photo date bien de trois ans :P).
    Le dernier article : Pandaranol parano

  11. Avec juste le prénom, oui je pense que c’est possible. Mais j’aime bien me différencier des autres et un pseudo unique, ça aide 🙂
    Le dernier article : Pandaranol- une semaine après

  12. Et tu as bien raison, même si aujourd’hui,avec FB, Linkedin et autres on est présent un peu partout. Et on même parfois être “fiché” à notre insu (les noms de mariés de ma Mairie sont consultables online, donc forcément j’y suis :P).
    Le dernier article : Pandaranol – Infos du soir 30-05

  13. kategriss, article intéressant, et qui pourrait bien faire à l’actualité à nouveau puisqu’il est question de l’attribution d’une balise “auteur” qui serait prise en compte dans les résultats de recherche. Navré, je ne retrouve plus le lien.
    Le dernier article : Déploiement des Chromebooks- Pixmania sur les rails

  14. Oui douloureux problème que celui du pseudo.

    D’autant que c’est un peu comme une image de marque, qui nous permet de nous faire connaître un peu de partout (blogs, forum, youtube, etc…). Donc pas le droit à l’erreur. Et même en protégeant au maximum sa pseudo “vie privée”, tout ceci ne sert pas à grand chose : On te retrouve toujours.

    D’autant que bon… on dit qu’il ne faut pas exposer notre vie privée, mais il y a 600 millions d’inscrits sur Facebook, dont tout le monde sait que c’est le truc le moins privé qui existe.

    Et avec Google qui se met à vouloir concurrencer Facebook avec leur profil Google (parce que c’est à ça que ça sert le profil Google, hein, il ne faut pas se leurrer 😉 ) bien difficile franchement de protéger quoi que ce soit.

    En tout cas quand on intervient sur Internet 🙂
    Le dernier article : Procédure vidéo – Comment rajouter sa photo à côté des commentaires

  15. J’utilise les deux 😀
    J’ai commencé à me positionner sur mon pseudo et maintenant j’essaie réellement de me créer une certaine e-réputation en affichant mon nom un peu partout.
    Le problème du pseudo c’est qu’il faut trouver le bon pseudo ! Il y en tellement qui sont pris des dizaines de fois. Le mien est unique (enfin je l’espère).
    Le dernier article : Construire l’image de marque dans la diversité culturelle

  16. Personnellement j’ai choisis le pseudo car je ne tiens pas forcément à étaler ma vie privée sur le net.
    Et contrairement au prénom, il a une certaine unicité.

    J’ai déjà eu des emails me demandant pourquoi je me “cachais”, mais ce n’est pas le cas. Je donne assez d’informations dans l’à propos pour que certains lecteurs me retrouvent sur FB, mais je ne tiens pas à mettre mon nom en avant.

    Par contre, lorsque l’on envisage une activité commerciale online, à partir de laquelle on vend des biens ou des conseils et pas seulement un peu de pub, il faut clairement s’afficher.
    Sans cela, difficile de gagner la confiance des potentiels acheteurs.

    Pour l’histoire des pseudos, je n’ai pas inventé le mien, je l’ai tiré d’un livre. Cependant c’est un personnage secondaire d’une saga et il n’apparaît que dans quelques tomes, j’ai donc rarement des problèmes pour prendre ce pseudo.
    Il n’y a que sur les très gros sites avec des millions d’inscrits, tels que google, yahoo ou skype, que j’ai du modifier un petit peu le pseudo 🙂
    Le dernier article : 8 étapes pour bien travailler un morceau de piano

  17. l’avantage du prenon + nom est aussi au niveau des entreprises qui nous reconnaissent tout de suite… mais comme tu l’as dit, avec le-reputation ce n;est pas forcement facile à gérer…
    Le dernier article : Pause detente du vendredi 6 – les langues

  18. La difficulté du pseudo est de se faire rénumérer (produits ou services) sous ce pseudo…Si on doit donner son idendité par la suite, cela ne sert plus à rien! A moins que vous n’ayez une idée…

  19. Personnellement, je considère mes blogs comme une vitrine pour mes activités. Je n’ai donc pas de raison de me cacher. Bien au contraire.

    D’autant, que je ne publie rien d’illégal ou “d’honteux”. Maintenant, comme tu le dis dans ton article, des risques existent. A gérer. 🙂
    Le dernier article : Quel touriste êtes-vous

  20. @Christophe : Oui j’en ai entendu parler de cette balise auteur. De mon côté il me semblera naturel d’y mettre mon pseudo.
    Le dernier article : Patience pour le Pandaranol

  21. @Yvon : C’est vrai que si on voulait réellement et consciencieusement protéger sa vie privée, on ne s’inscrirait pas sur Facebook. Il est possible d’ailleurs qu’on ne créerait pas non plus de contenus sur le net, qu’on ne participerait pas aux forums, bref peu d’intérêt à être en ligne en fait.
    Par contre ma démarche d’adopter un pseudo pour mes travaux en ligne vient surtout du fait que je suis déjà “connue” sous ce pseudo et pas du tout (ou très peu) sous mon vrai nom.
    Le dernier article : Pandaranol – Infos du soir 30-05

  22. @apwn : Oui pour le pseudo il faut le rendre unique, sinon ça n’a pas grand intérêt et on retombe dans les mêmes problèmes que pour le prénom, l’anonymat en plus…
    Le dernier article : Pandaranol- une semaine après

  23. @Fnor : Voilà, ce n’est pas tant dans l’idée de se cacher, mais surtout de ne pas forcément tout étaler, tout mélanger.
    Après en effet, dès qu’on se tourne vers un business, on n’a pas le choix, il faut afficher nos informations réelles. Mais c’est normal, les gens doivent savoir chez qui ils achètent 🙂
    Le dernier article : Pandaranol parano

  24. @charlotte : Merci pour ton commentaire et bienvenue sur le blog.
    L’utilisation d’un pseudo peut-être utile dans un domaine non-commercial ou bien comme “marque” (surtout si on a un nom et prénom communs).
    Ensuite, il ne me semble pas qu’on puisse se faire payer sous pseudos, ou alors il faudrait se renseigner sur comment font les auteurs de certaines bouquins.

    @Rémi : En effet, bien sûr si tes blogs représentent déjà ta vie pro réelle, il n’y a aucune raison de vouloir les séparer 🙂
    Le dernier article : Nourriture du Pandaranol

  25. Moi je blogue avec mon prénom, pour séparer ma vie de blogueur de ma vie professionnelle extérieure. Si ma vie de blogueur prend de l’ampleur par la suite, au point de devenir ma profession, alors j’ajouterai sans doute le nom à mon prénom.

    L’inconvénient du prénom, par rapport au pseudo, c’est qu’il n’est pas unique. Donc si j’ajoute souvent le nom de mon site à mon prénom, ce n’est pas juste pour faire de la pub mais aussi pour pouvoir me différencier des autres Olivier (j’ai vu qu’il y en avait pas mal, parmi les blogueurs…), autant pour les autres que pour moi. Ca peut permettre de me retrouver avec Google, par exemple.

    Mais, pour moi, communiquer avec un prénom favorise une convivialité bien adaptée au monde du blogging. Donner son prénom, c’est dévoiler quelque chose de personnel, tout en restant suffisamment anonyme. C’est un bon compromis entre le pseudo, que je trouve un peu froid (et parfois imprononçable…) et le nom complet.
    Le dernier article : 26 sites pour stocker et partager ses photos en ligne- lequel est le meilleur

  26. C’est vrai que bloguer avec un prénom est plus simple côté vie privée mais plus complexe du points de vue de la démarcation avec d’autres blogueurs.
    Je pense que le pseudo est un bon compromis. Ça a quand même l’avantage d’être unique et personnalisée. Après il y a toujours la possibilité d’indiquer son prénom dans la page A propos, sur Facebook, etc 🙂

    Mais bon vu que je viens un peu du côté des jeux online, des forums, des chats et compagnies, pour moi c’était la norme d’avoir un pseudo, personne n’utilisait son prénom à “l’époque” (et je ne pense pas que ça ait changé) et puis aimant mon pseudo, je l’ai gardé, c’est devenu une “marque”, ma patte 🙂
    Le dernier article : Pandaranol- qu’est-ce que c’est

  27. Mon expérience de blogging est à 90% sous pseduo ( souvent le même), ce qui m’a permis d’avoir des entrées dans des endroits où avec mon nom je n’aurai pas eu accès…
    Maintenant, j’ai lancé des sites avec mon nom et pas de pb là dessus…
    par contre, certains ne me connaissent que par le pseudo… LOL

    Après il faut savoir ce que l’on veut, les 2 ont des avantages et des inconvénients !
    Le dernier article : Je vais vous faire une confidence … mais il va falloir m’aider

  28. Un autre avantage du pseudo, en effet, c’est de pouvoir mieux passer contrairement à un nom de famille ou prénom “gênant”.
    Ensuite dès qu’on créé notre business “officiellement” il faut laisser notre nom un peu partout mais rien ne nous empêche de continuer à bloguer sous pseudo 😉
    Le dernier article : Comment dépenser moins pour les vacances

  29. A mon sens, le plus simple, c’est le prénonm seulement pour qui veut séparer les choses.
    Le dernier article : Comment bien préparer un voyage au long cours

  30. J’en ai reparlé un peu dans mon article d’aujourd’hui sur l’utilité du pseudo dans la “vraie vie” > https://aventure-personnelle.net/boire-un-verre-jean-webmarketingjunkie/
    Le dernier article : Grouponfr- Deals – Avis positif

  31. Bonjour. Un bel article pour une vaste question. J’ai un peu hésité quand j’ai créé mon nouveau blog: j’ai un nom unique, et un boulot où je reçois du public en général pour des réclamations, donc exit ma vraie identité sur mon blog. Mais j’ai aussi un pseudo que j’utilise depuis des années sur des forums et des blogs… je l’aime bien, mais mon nouveau blog n’a rien à voir avec ces centres d’intérêt là, donc j’ai préféré me faire un nouveau pseudo à la fois humoristique et informatif. Petits problèmes: il est très long, et je suis en train de préparer mon 2ème blog qui n’aura presque rien à voir… Je vais devenir schizophrène à force de jongler avec les identités!
    Et dernière question que je me pose, tu blogues sous un pseudo, mais tu n’as pas ouvert un compte fb ou twitter avec celui-ci? Ou j’ai mal compris?
    Le dernier article : Déménager seuls- plus jamais ça!

  32. J’ai la “chance” d’avoir un prénom extrêmement répandu, ça m’a évité de me poser la question.

    Du coup c’est un peu entre les deux niveau “personnel/anonyme” : pour le meilleur et pour le pire…

  33. J’utilise Alex pour mon site de thème mais j’emploi Alexandre B pour me faire connaitre sur le net, car mon nom pose parfois des problèmes de prononciation.
    Pourtant il est facile non ^^
    Le dernier article : Callisto – Un thème WordPress Professionnel pour créer votre portfolio

  34. @serial demenageuse : Lol en effet voilà une histoire riche de rebondissements. Je préfère de mon côté n’avoir qu’un seul pseudo.
    Quand à mon compte FB, si j’en ai un “perso” qui a mon pseudo rattaché > http://www.facebook.com/kategriss et j’ai également un compte Twitter kategriss mais il est privée. Pour Twitter je préfère crée un compte par site 🙂

    @Julien : Oui mais du coup, avec un prénom répandu, on risque de te confondre avec un autre Julien non ?

    @Alex : Alexandre B c’est pas mal comme compromis entre la visibilité et la confidentialité même si je suppose que des Alex B il doit y en avoir quand même quelques uns. Mais c’est déjà mieux pour la visibilité en tous cas, qu’un simple Alex 😛
    Le dernier article : Patience pour le Pandaranol

  35. C’est effectivement un risque,

    d’un autre côté, je suis le “julien de reflexesecurite.com”, et il y a une photo où l’on peut partiellement me reconnaître.

    Je dirais que je forge également mon identité virtuelle à l’aide des circonstances et de l’avatar que je vais utiliser…

    Comme c’est ma première expérience du genre, je n’ai aucune idée des avantages ou des inconvénients que ça peut avoir. Wait and see !
    Le dernier article : Votre mot-de-passe est-il bon… et robuste ? Et ça signifie quoi au juste ?

  36. Comme @apwn j’utilise les deux. Concernant le pseudo pour être anonyme en fonction des circonstances on peut retrouver le nom véritable (pas toujours, cela dépend).

  37. @Julien : Comme tu le dis, tu verras sur la durée, même si personnellement j’aime bien l’originalité et le semi-anonymat du pseudo 😉
    Le dernier article : Le Kebab fait maison

  38. Je suis d’accord avec la plupart des commentaires.

    Je préfère moi aussi l’utilisation d’un pseudo plutôt que l’utilisation de mon nom prénom ce qui me permet d’avoir un minimum d’anonymat et me laisse l’occasion de laisser mon point de vue sans tabou (sans pour autant partir dans des insultes ou autres actes inciviques..)
    Le dernier article : Cacher votre adresse IP grâce au vpn HideMyAss

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge