Maman, ça sert à quoi l’école ?

$19/Mois seulement !

Je n’ai pas encore d’enfants, mais voilà la question qu’un jour pourrait me poser mon fils ou ma fille. Et… je ne saurais vraiment pas quoi lui répondre ?
Aujourd’hui, en ayant passé plus de 14 ans sur les bancs de l’école primaire, du collège, du lycée et même de la fac, je ne sais toujours pas réellement à quoi m’ont servi toutes ces années de divers apprentissages.
Quand je vois ce que je fais dans la vie et ce que j’apprenais à l’école, ce que je suis devenue et les connaissances apprises, et bien il y a un gouffre entre les deux.
Mais alors si ce n’est pas pour les apprentissages, est-ce pour l’autonomie, la socialisation, la créativité ?

L’école, antre des connaissances ?

Je ne vais pas jusqu’à dire que je n’ai rien appris à l’école, surtout en primaire qui, pour moi, a été (et reste) vraiment la phase la plus importante de toute ces années. Par contre, à partir du collège, la méthode du “apprend par coeur et recrache” a été mise en place et on n’y a plus dérogé jusqu’à… la fac (et encore).
Ce qu’on apprend à l’école, c’est le “bachotage“. Pas d’ouverture sur le monde, sûrement pas d’esprit critique, non non que des connaissances, ressassées encore et encore pour être bien sûr que ça rentre même dans le plus mou des esprits.

L’école pour socialiser alors ?

Vivre avec les autres. Se faire des copains qui deviendront, peut-être plus tard un réseau et à défaut, des amis. En effet, passer une trentaine d’heures en compagnie d’autres personnes, cela permet également de se confronter à eux, de faire de nous des êtres civilisés, en ça, l’école fait bien son travail mais…
N’importe quel autre structure où d’autres personnes se rencontrent (ateliers artistisiques, clubs de sport…) propose la socialisation donc l’école juste pour rencontrer d’autres personnes, c’est peu.

L’école pour grandir ?

A l’école on est surveillé, on doit bien écouter en classe, ne pas parler trop fort (ne pas parler tout court d’ailleurs), bien suivre les consignes et surtout ne pas prendre d’initiatives. Tout pour garder l’enfant à sa place d’enfant et éviter de lui donner des responsabilités. Rien pour en faire quelqu’un d’indépendant et lui insufler la confiance en soi, si importante.

L’école pour créer, inventer ?

“Hors Sujet. Vague. Mal dit. Ne respecte pas l’énoncé.” Voilà les diverses remarques qu’on peut retrouver dans les devoirs d’élèves qui montrent un peu de créativité ou qui sortent de la norme. A l’école, l’inventivité est punie et faire comme on nous demande est encouragé, pire c’est bien la seule issue.
Des enfants en quête de renouveau, de différent, seront au final étiqueté en échec scolaire car ne sachant pas s’intégrer.

A quoi sert l’école alors ?

A faire de nous des citoyens comme les autres, moyens, pareils. Ceux qui après avoir obtenu le bac (que, précisons-le, il faut avoir mais qui ne sert à rien une fois qu’on l’a), iront faire des études supérieures pour recevoir des diplômes, pour travailler et avoir un job bien payé, un conjoint et des enfants puis une maison acheté à crédits, une (ou deux) voiture et éventuellement un chien (ou un chat).

L’école ne nous sert donc pas à :
- en apprendre sur nous même et nous aider à exploiter nos capacités
– nous rendre autonomes et indépendants
– nous donner des connaissances qui nous aideront à nous épanouir (gestion de l’argent, formation personnelle, création et maintien d’un réseau)
– entretenir notre créativité, notre esprit aventureux et nos envies d’entreprendre.

De mon côté je serais donc bien embêtée si un jour je devais expliquer à mon enfant pourquoi il doit aller à l’école. Peut-être que d’ici ce jour mon mari et moi nous nous seront fixés sur une école capable de donner tous les prérequis ci-dessus (sachant que nous avons déjà regardé du côté de Montessori qui paraît déjà être plus adaptée).

-

Et vous, que pensez-vous de l’école ? Avez-vous, vous aussi, remarqué que pas mal de choses y manquaient ?


Pouvez-vous, vous aussi, obtenir plus de ventes ?
Depuis plus de 10 ans, AWeber a déjà aidé plus de 120 000 entreprises (blogs, sites, e-commerce) comme la vôtre à multiplier ses revenus et à construire une communauté soudée.
Faites-le test* aujourd'hui !

Mots clés & Expressions associés à cet article

a quoi sert de travaillerà l\école (1)


Passionnée de web (intégration, développement, blogging, réseaux sociaux, référencement), je vous propose de construire votre visibilité sur Internet et d'installer WordPress.

4 commentaires

  1. fraZck (36 comments) says:

    Je découvre ton blog par cet article et, comme toi, si un jour mes enfants me demandent “à quoi ça sert l’école ?”, je ne saurais pas trop quoi leur répondre. Ou presque, car je leur ai déjà dis qu’à l’école, ils apprennent à lire, écrire et compter (pour moi c’est la base indispensable à tout être humain). Pour le reste, … Tu me diras que je pourrais très bien leur apprendre moi-même. Ce à quoi je te répondrais oui et non. Oui car j’en suis capable. Non car les enfants n’écoutent pas forcément bien leurs parents mais plus un adulte autre que ceux de la famille. C’est pourquoi, je leur ai dis : “apprend à lire, écrire et compter” et rien qu’avec ça (et un esprit curieux mais ça c’est plus aux parents de donner envie aux enfants d’être curieux), ils pourront s’en sortir et apprendre beaucoup de chose.
    Voilà en gros ce que j’en pense.
    Bonne continuation
    Le dernier article : fraZcknet change de look

  2. kategriss (638 comments) says:

    Merci de ton commentaire !

    Concernant ta réflexion sur la base, c’est bien ce que je pense, on peut dire (en généralisant) que ce sont les premières années de l’école primaire, elles restent encore dans le domaine de la découverte. Mais le collège et le lycée ? A part nous apprendre le bachotage et nous préparer pour le bac (inutile donc indispensable), on ne fait que répéter les mêmes choses, inlassablement.

    Après l’école à la maison est peut-être une alternative, surtout si on a nous même un niveau et une curiosité insatiable. Le “problème” majeur que cela pose est de devoir se consacrer entièrement à ses enfants, du moins dans les premières années.

    D’où l’intérêt, peut-être, d’alterner des périodes scolarisées (quitte à ce que ça soit dans des écoles différentes de type Montessori) et des périodes non-scolarisées où on ouvrirait plus les enfants au monde, où on voyagerait avec eux (ou on les ferait voyager : colonies, séjours linguistiques) et où on ferait en sorte qu’ils fassent des activités bien différentes que celles proposées par l’école et rencontrent des personnes différentes.
    Le dernier article : 5 astuces simples pour rester motivé

  3. Jean-Philippe (10 comments) says:

    Merci pour cette article Kategriss qui rejoint bien ce que je pense de l’école. :)

    La solution idéale est je pense le homeschooling comme le dit fraZck. Le problème, c’est le temps et les moyens financiers. Donc peut-être qu’une solution hybride, si elle est possible, est tout à fait envisageable. J’ai entendu dire beaucoup de bien de Montessori mais je ne sais pas si on peut en sortir quand on veut.

    A la base, comme le dit fraZck, s’ils savent lire, écrire et compter correctement, ils s’en sortiront toujours. En encourageant leur curiosité, l’envie d’aller vers les autres, ils apprendront, de toute façon, des choses bien plus utiles que sur les bancs des classes secondaires… :)
    Le dernier article : Les génies que nous sommes

  4. Adrien (25 comments) says:

    Ceux qui me connaissent sont au courant que l’école n’était pas mon endroit préféré … Et sans avoir fait de grande études ( un BEP vente en poche youhou … ) j’ai tout de même réussi à m’en sortir, du moins pour le moment. L’école n’est pas forcément la meilleure institution de la vie. On y apprend au mieux, le respect des autres, le sérieux, l’envie d’avancer …

    Si un jour j’ai des enfants, je leurs dirais d’aller le plus loin possible, car un BTS ou un simple BAC ça ne sert à rien, par contre, au delà on peut faire un métier qui nous plait, exemple journaliste ou autre.

    Il faut apprendre de nos erreurs mais il ne faut pas non plus faire un copier/coller de notre ressenti.

Participez à la discussion !


9 + deux =

CommentLuv badge

This site uses KeywordLuv. Enter YourName@YourKeywords in the Name field to take advantage.

Plus dans la catégorie Dév. perso. (46 articles sur 52 )


Le titre se traduit par "Il est mieux de demander pardon que d'attendre la permission". Il vient d'une série TV (NCIS  pour ne pas la citer) et est l'une des "Gibbs rules". Pourquoi en parler ...