Ne donnez pas de conseils à la légère

Conseiller des gens, leur faire profiter de notre expérience ou de nos bonnes trouvailles est naturel, on aime tous partager nos découvertes et puis, si ça peut aider…
Pourtant, parfois on ne rend pas compte à quel point certains avis ou recommandations peuvent nous engager.
Comme votre ami, frère ou collègue n’est pas comme vous et n’a pas le même ressenti et qu’il n’a pas non plus forcément le caractère que vous semblez percevoir, il est possible que si quelque chose ne lui plaît pas, il se retourne contre vous.
Quelques clés pour éviter ce genre de mésaventures.

$19/Mois seulement !

1. Proposer un produit
Un livre, une recette de cuisine, ou votre dernier placement en bourse, cela importe peu mais la technique est la même. Ne vous contentez pas de dire que vous avez aimé ou que vous avez confiance dans le produit en question et qu’il plaira sûrement à votre interlocuteur mais dites surtout pourquoi. Ça peut paraître évident mais souvent on se contente de dire qu’on a apprécié et de réciter l’utilisation du produit ou le résumé du roman en se disant que c’est suffisant.
Pourtant, il serait plus judicieux de dire à votre ami pourquoi vous pensez que ça lui plaira à LUI. Vous pourrez être surpris d’entendre qu’il ne pense pas forcément de cette façon et ça vous évitera donc de mauvais retours.

2. Recommander une personne
Autant pour un produit, on peut toujours rattraper le coup et à part une mauvaise surprise pour la personne à qui vous l’avez conseillé en général ce n’est pas la fin du monde. Par contre recommander une personne, se porter garant en quelque sorte, et se rendre compte qu’elle n’a pas autant plu à votre collègue que vous le pensiez, ça peut être beaucoup plus délicat à gérer.
Par exemple pour un artisan, disons un peintre en bâtiment, il peut tout à fait vous avoir enchanté, correspondant à vos attentes, mais il peut très bien ne pas adhérer aux désirs de la personne chez qui vous l’avez envoyée ou ne pas comprendre ses besoins comme il a compris les vôtres.
Pareil côté relations, en général ce n’est pas une très bonne idée de faire du “matchmaking” que ça soit en amitié ou en amour car vous avez tout de même de bonnes chances d’avoir des retours gênants (au mieux) ou un ami complètement furieux au bout du fil.
La meilleure façon de faire serait de lister objectivement les qualités et côtés positifs de la personne que vous voulez présenter, histoire que, comme pour le produit, l’ami conseillé puisse se faire une idée lui-même.

Source : http://www.photo-libre.fr/

3. Donner un conseil
Même, voir surtout, si on vous le demande, pesez bien vos mots avant de conseiller quelqu’un. La plupart du temps, vous allez analyser la situation de votre propre point de vue avec votre propre vécu ce qui ne va pas forcément avec les ressentis de la personne qui reçoit ce conseil, aussi judicieux soit-il. Et comme chacun est différent, il est très difficile de viser juste même si on connaît bien la personne et à fortiori si on la connaît peu.
Si vous tenez à donner votre avis ou qu’on vous le demande avec insistance, n’hésitez pas à bien expliquer pourquoi, pour vous, telle solution a marché et à prévenir que ça ne se déroulera pas forcément de la même façon pour votre interlocuteur.

En fin de compte, cela fait un peu peur de conseiller mais on peut en tirer tous les bénéfices et en faire profiter notre entourage si on sait dans quoi on s’engage et quelle responsabilité on prend.
En effet, partager vos bons plans et donner votre avis enrichit votre réseau en connectant les gens entre eux, apporte d’autres points de vue sur des produits que vous utilisez et vous ouvre à des idées auxquelles vous n’auriez peut être pas pensées tout seul.
Par contre, la recommandation serait de conseiller en connaissance de cause et de façon réfléchie pour ne pas avoir à faire à des conséquences fâcheuses.

Et vous, vous arrive-t-il de faire des “recommandations” qui se passent mal ? Que faites-vous dans ces cas-là ?


Pouvez-vous, vous aussi, obtenir plus de ventes ?
Depuis plus de 10 ans, AWeber a déjà aidé plus de 120 000 entreprises (blogs, sites, e-commerce) comme la vôtre à multiplier ses revenus et à construire une communauté soudée.
Faites-le test* aujourd'hui !

A propos kategriss

Passionnée de web, je vous propose de construire votre visibilité sur Internet. Vous êtes coach, formateur, consultant ? Obtenez un site à votre image qui vous apporte des clients.
Pour marque-pages : Permaliens.

5 Commentaires

  1. Je n’ai jamais rencontré de problème en conseillant quelqu’un. Mais c’est vrai que je prends toutes mes précautions : “c’est ce que je pense”, “c’est mon avis, après tu fais comme tu le sens”, etc…
    Dernier conseil en date à un collègue de travail : “fixe toi une date de mariage sinon dans 5 ans tu ne seras pas encore marié ! Enfin, c’est toi qui vois.”
    Le dernier article : Au potager – août-septembre 2010

  2. Je n’ai pas d’expérience où j’ai fait de mauvaises recommandations mais l’inverse. Une fois un ami m’a recommandé une personne à embaucher et au final la personne n’était pas du tout au niveau demandé. J’ai fait remarqué à cet ami qu’il devrait faire un peu plus attention avant de recommander quelqu’un et je pense qu’il a retenu la leçon ! Je ne lui en veux pas car ça partait d’un bon sentiment et il était plutôt désolé de savoir que ça ne se passait pas très bien.
    Le dernier article : L’argent investi au sein d’une assurance vie est bloque 8 ans

  3. Je n’ai jamais eu de soucis dans les recommandations : j’indique les qualités et ce qui risque de poser problème éventuellement, et surtout je conseille de choisir en fonction de ses propres critères, indépendamment de moi.

    Je traite les recommandations que je reçois de la même manière : détachée autant que possible.

    Ma devise est :
    si ça marche, tant mieux;
    au pire, on aura essayé et appris quelquechose.
    Le dernier article : Le syndrome de la tortue

  4. Hélène (4 comments)

    Je crois vraiment que lorsqu’il s’agit d’un sujet important(santé,relations,enfants,travail..) les gens souhaitent surtout être écoutés.
    Moi je laisse parler la personne, avec attention,et concentration.J’écoute.
    Et souvent je constate que mon interlocuteur ne prête pas attention à mes remarques,il apprécie ma disponibilité, mon écoute.Je ne donne jamais de conseils,je ne dis pas”tu devrais faire ceci”.On fait comme on peut, chacun,je crois.Si j’ai été confrontée à la situation, je peux avoir une petite idée..mais je ne dis rien.J’encourage les gens s’ils sont en difficulté et je leur dis ma confiance en leurs capacités pour surmonter les obstacles.J’ai de plus en plus d’indulgence pour les autres,même si parfois je suis interloquée par leurs capacités à se compliquer la vie:-)
    Les sujets anodins(conseiller un livre/un produit/un resto) ne sont pas “dangereux”..C’est facile et n’aura pas de conséquence.Si mon interlocuteur n’apprécie pas..c’est la vie..Il faut de tout pour faire un monde.
    Et pour ce qui me concerne je ne demande pas vraiment de conseils, plutôt un avis,un point de vue,j’essaie de comprendre comment les autres ont fait.

  5. Oui fraZck l’idée c’est justement de prendre ses précautions en indiquant que c’est bien notre avis et pas forcément la réponse à tout 😛

    Aurélien, heureusement que ça s’est bien passé, que ton ami a bien pris ta remarque et que tu ne lui en aies pas voulu, vous avez pu en parler sainement et c’est ce qui compte 😉

    Merci pour ton commentaire Florent, j’aime bien ta façon de faire, de rester détaché, même si parfois je suppose que ce n’est pas forcément facile (recommander une personne en qui tu as toute confiance ou un ami, c’est dur de rester détaché non ?)

    Hélène, en effet, parfois les personnes veulent juste être écoutées mais quand elles viennent explicitement nous demander conseil ou un avis, c’est là que prendre du recul et bien expliquer notre éventuelle proposition rentre en compte.
    Le dernier article : 5 attitudes à ne PAS avoir pour se vendre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge