Etude de marché pour bloggeur : évaluer le potentiel d’une niche

$19/Mois seulement !

Même si se lancer dans la création d’un blog représente un investissement moindre que de créer une entreprise traditionnelle, le temps et les efforts à fournir sont néanmoins considérables. Vous allez passer des dizaines d’heures à rédiger des articles, construire votre communauté sur les réseaux sociaux, et développer une stratégie de monétisation.

Afin de ne pas vous retrouver au bout de quelques mois avec un site au trafic quasi inexistant sur une niche à faible valeur commerciale, il est recommandé d’effectuer une étude de marché solide avant même d’avoir écrit votre 1er article.

Dans cet article je vous propose une méthodologie qui va vous permettre de vérifier le potentiel de rentabilité de votre niche avant de vous lancer.

Vous pouvez aussi, pour accélérer les choses, suivre une formation webmarketing qui vous permettra d’acquérir des notions et automatismes beaucoup plus vite !

L’équation

Si vous créez un blog dans le but de gagner de l’argent le choix de la niche est primordial, et idéalement vous voulez vous retrouver dans une niche ayant les caractéristiques suivantes :

  • Un bon potentiel de trafic
  • Un niveau de concurrence limité
  • Une forte valeur commerciale

Ces 3 notions vont de paires et on peut résumer le choix de la niche à l’équation suivante : volume de recherche x taux de clic x taux de conversion x valeur commerciale.

Voyons chacun des paramètres l’équation en détail :

  • volume de recherche : ceci correspond au nombre de recherches mensuelles sur Google pour les mots clés de la niche
  • taux de clic : ceci correspond à la part du trafic que votre site peut obtenir sur les mots clés choisis compte tenu de l’intensité concurrentielle
  • volume de recherche x taux de clic : vous donne le potentiel de trafic du site
  • taux de conversion : ceci correspond au pourcentage de visiteurs de votre blog qui achèteront vos produits
  • valeur commerciale : ceci correspond à la marge brute perçu sur vos produits
  • taux de conversion x valeur commerciale : vous donne une estimation du revenu moyen par visiteur

Voyons maintenant comment estimer chacun de ces paramètres.

Volume de recherche

Estimer le volume de recherche est très facile, il vous suffit d’utiliser l’outil de recherche de mots clés de Google Adwords.

adwords-screenshot

Taux de clic

Plusieurs études ont été menées afin d’essayer d’estimer le taux de clic en fonction de la position de la page dans les résultats d’une recherche Google.

Les principales conclusions de ces études est que le taux de clic dépend à la fois du type de mot clé et de la position dans les résultats de recherche.

Le taux de clic sur des mots clés dits de fat head, c’est à dire à fort volume de recherche mais faible intention de recherche, est généralement beaucoup plus faible que celui sur des mots clés dits de long tail à plus faible volume mais meilleure intention de recherche. En effet il n’est pas facile de savoir ce que cherche précisément un internaute entrant par exemple une recherche pour ‘étude de marché’.
L’intention de recherche est en revanche beaucoup plus claire pour ‘acheter étude de marché pour pizzeria’. En conséquence, il est plus facile de créer du contenu correspondant exactement à ce que cherche l’internaute sur des mots clés de long tail, ce qui se traduit en retour par un taux de clic beaucoup plus élevé.

A titre d’exemple, Catalyst dans son étude estime que 56% du trafic de recherche va aux résultats organiques sur la page 1 pour une recherche contenant 4 mots clés ou plus, tandis ce chiffre chute à 30% pour une recherche contenant 1 seul mot clé. Soit un écart de 87% entre les 2.

L’intensité concurrentielle joue elle aussi un rôle primordiale. Toujours d’après Catalyst, environ 83% du trafic organique sur une recherche va aux sites listés sur la 1ère page de résultats. Et l’écart entre le 1er et le 10ème est très significatif : le 1er résultat reçoit en moyenne 17,16% du trafic tandis que le 10ème ne reçoit que 0,51%. Soit 33x plus de trafic pour un site en position 1 par rapport à un site en position 10.

L’analyse du niveau de concurrence sur votre niche et de votre capacité à vous positionner rapidement en position 5 à 1 sur les principaux mots clés de celle-ci est donc primordiale.

Taux de conversion

Il est très difficile d’estimer le taux de conversion sans réaliser de test grandeur nature. Vous avez donc 2 approches possibles ici : réaliser un test en créant une fausse landing page et en achetant du trafic sur Adwords ou Facebook pour estimer le taux de conversion avant de créer le produit – méthode dite du fake door testing ; ou utiliser différents scénarios. Par exemple : quel est le potentiel de rentabilité du blog si la conversion est de 0,5%? 1%? Etc.

Valeur commerciale

Estimer la valeur commerciale de la niche s’effectue en 2 temps : dans une 1er temps il vous faut choisir le type de produits que vous souhaitez proposer à vos visiteurs. Pour cela il vous suffit de faire une recherche sur des sites d’affiliés et Amazon.

Une fois que vous avez votre sélection de produits, il ne vous reste plus qu’à en estimer la valeur commerciale moyenne en multipliant le pourcentage de commission offert aux affiliés par le prix du produit – si vous utilisez Adsense vous pouvez multiplier le taux de commission par le CPC moyen estimé par Adwords sur les mots clés de votre niche.

Exemple

Prenons un exemple volontairement simplifié pour mieux comprendre : admettons que je souhaite lancer un blog sur le thème des chaussures dont le business model sera l’affiliation.

Une fois ma recherche effectuée je m’aperçois que je peux facilement me placer en position 1 pour le mot clé ‘chaussures rouges’ qui génère un volume moyen mensuel de 1 000 recherches et proposer un lien d’affilié me rapportant 10€ par ventes de chaussures. L’étude de Catalyst me permet d’estimer le taux de clic à 8,24% pour cette recherche.
Avec ces données, et si je prend pour hypothèse un taux de conversion de 0,50%, ce mot clé à un potentiel de rentabilité de 1 000 recherches x 8,24% x 0,50% x 10€ = 4,12€ par mois.

En d’autres termes si je veux gagner 1 000€ par mois avec mon blog sur les chaussures, je sais maintenant qu’il me faut trouver 250 mots clés similaires à ‘chaussures rouges’, écrire les articles correspondants, puis les positionner en 1ère position sur Google. Je peux ainsi évaluer la charge de travail que cela représente et décider ou non de faire l’investissement.

Voilà, j’espère que cet article vous a convaincu de l’intérêt de faire une étude de marché avant de vous lancer tête baissée dans la création de votre blog, et que vous la méthodologie que je vous propose vous sera utile.


Pouvez-vous, vous aussi, obtenir plus de ventes ?
Depuis plus de 10 ans, AWeber a déjà aidé plus de 120 000 entreprises (blogs, sites, e-commerce) comme la vôtre à multiplier ses revenus et à construire une communauté soudée.
Faites-le test* aujourd'hui !

A propos Guillaume

Guillaume est le fondateur de The Business Plan Shop qui propose un logiciel de business plan ainsi que des conseils pour aider les entrepreneurs sur son blog.

Pour marque-pages : Permaliens.

24 Commentaires

  1. Le fake testing est une superbe technique pour tater le terrain avant de se lancer. Je pense que pour projeter ce genre de stratégie il faut faire cela en équipe.

  2. Approche super intéressante !
    Déjà, il est fondamental de s’informer sur le potentiel commercial. Trop de gens ne réfléchissent qu’en volume de recherche, sans voir le potentiel commercial.
    Je ne connaissais pas cette formule comme tu l’as présente, mais elle a l’air de faire tout à fait sens.
    Le dernier article : Avocat Lisbonne : quel avocat choisir quand on n’a pas encore de contact ?

  3. La partie sur l’évaluation du taux de clics est très intéressante. C’est vrai que c’est un critère important à considérer dans son étude.

  4. J’aurais 2 petites questions…
    1. Comment on fait pour savoir quel volume de recherche est intéressant?
    2. Dans ton exemple sur les chaussures, comment tu fais pour savoir que tu peux facilement te placer en position 1 sur tel ou tel mot clés ?

  5. Merci pour l’exemple qui l’éclaire sur le sujet. Le point important est je pense la concurrence car pour être premier sur « chaussure » faut vraiment s’accrocher.

  6. Salut, comme exemple de niche autre que la mode, qui mis à part les grands… ne rapporte que peu, je pourrais citer par exemple « arrêter de fumer ». Cette niche est fortement demandée, et les personnes recherchant des informations sur comment arrêter de fumer recherche une profonde solution, ils sont donc prêt à payer pour avoir du concret (par exemple formation). Avec cette niche, on peut aisément faire de l’argent en vendant donc des formations en affiliation et via un système d’email marketing 🙂

  7. Merci pour l’exemple, j utilise aussi beaucoup l’AB Testing pour ma part pour améliorer mon taux de rebond

  8. Merci pour ces pistes qui devrait aider les néophytes. Pour les personnes qui connaissent déjà l’outil proposé par Google AdWords, vous utilisez d’autres sources d’informations pour faire votre choix ?

    Merci d’avance.

  9. Merci pour toute cette explication.
    C’est vrai qu’estimer une niche est toujours très difficile.
    Je vais essayer le fake testing. 😉

  10. très bon article, sympa de découvrir une méthode. Comme quoi y a pas de succès par hasard.

  11. Les niches c’est un vrai truc de filou quand même, quand on voit les méthodes employées etc ..

    Enfin bon sympa les explications de calcul,

    merci.

    Julie

  12. Si non la niche rencontre c’est un assez bon secteur pour le moment 🙂

  13. Bien dit, et puis des exemples concrets ça aide à pouvoir mieux se projeter.
    La longue traîne, c’est vraiment LA solution pour ranker dans des thématiques bouchées. Même si les volumes sont plus faibles, le fait d’apporter une réponse à ces requêtes permet généralement d’obtenir de très bon taux de conversion une fois que le visiteur est arrivé sur notre site.
    Le dernier article : J’ai essayé le couteau suisse Hunter XT de Victorinox

  14. Merci pour cet article il a un grand utilité pour moi

  15. Article bien détaillé. Merci beaucoup pour les explications.

  16. Article très pertinent,avoir ces informations aident beaucoup. Merci pour le partage.

  17. Très bon article. Merci pour le partage détaillé
    Le dernier article : 15 erreurs véhiculées par l’industrie agro-alimentaire

  18. Pour moi le plus difficile reste à déterminer le taux de conversion, il n’y a pas vraiment de règles car toutes les niches ont des critères spécifiques et donc un ROI singulier. Merci pour l’article c’était sympa à lire 😉

  19. Extrêmement intéressant, heureusement que je ne me lance pas sur le segment des chaussures vertes 😉

  20. C’est très difficile d’évaluer le potentiel d’une niche. Chacune a ses particularités et ne ressemblent pas aux autres. La voyance est une bonne niche même s’il y a énormément de concurrence. Il faut comme dans tous les domaines réussir à sortir du lot.

  21. Parfois c’est intéressant d’étudier toutes les possibilités d’une niche avant de se lancer mais on est jamais à l’abris de bonne surprise comme de mauvaise. L’important c’est d’y aller une bonne fois pour toute 🙂

  22. Bonjour,
    Les calculs semblent bons, mais personnellement, j’évalue aussi la niche à mon ressenti. Si je vois que tel ou tel objet est en vogue et qu’il a un assez bon potentiel en terme de marge (vente d’affiliation par exemple), je ne me gène pas pour lancer un site, même si je n’ai pas fait de savant calculs. Parfois ça marche, parfois ça ne marche pas 🙂

  23. Le problème avec une étude de marché pour trouver la bonne niche c’est que ça peut devenir très chronophage dans le domaine internet.

    Il m’est arrivé dans le passé (et ça m’arrive encore) de passer des jours entiers à analyser les mots clefs et la compétition avant de me lancer. Le pire c’est que parfois je ne me lance même pas car je cherche toujours la perle rare qui sera mieux que la précédente!

  24. Un article très intéressant qui rappelle bien l’importance du travail en amont.

    Cela permet de pouvoir décider s’il est judicieux d’investir du temps et les objectifs que l’on peut se fixer. Il faut par contre avouer que ce travail de recherche sur les mots clés peut se révéler très chronophage…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge