Comment rendre votre produit unique, même s’il est exactement le même que celui de vos concurrents ?

$19/Mois seulement !

Aujourd’hui je vous présente un article rédigé par Cédric Vimeux du blog Virtuose Marketing. Il va vous donner des conseils pour transformer votre produit en un produit unique.

Vous vendez un produit semblable à celui de vos concurrents ?

Ou vous faites partie des 689 affiliés qui font la promotion d’un même produit ?

Peu importe.

Voici la technique pour rendre votre produit unique, et vous démarquer de la concurrence.

Ne faites pas de pub pour les autres

Si votre message publicitaire est le même que celui de vos concurrents, alors vous leur faites autant de pub qu’à vous.

Le meilleur exemple est certainement celui des boulangeries.

Il n’y a pas de produit plus concurrentiel et de plus commun que le pain. Et à moins d’habiter dans un petit village, vous trouvez certainement une boulangerie à tous les coins de rue.

C’est le cas dans ma ville.

Pourtant, l’une d’elles a réussi très simplement à se démarquer des autres. Et s’est constituée rapidement une clientèle fidèle grâce à un simple message. Lequel ?

Le voici : « Venez prendre votre pain en conduisant vos enfants à l’école. »

Le boulanger a remarqué que sa boulangerie était la seule à être aussi proche de l’école primaire. Elle est juste à côté, en fait. Il en a fait son argument de vente unique.

Et maintenant, les parents achètent leur pain sur le trajet de l’école. Tous les matins.

Vous, vous ne vendez pas du pain, mais la stratégie reste la même : trouver un point de différence entre vous/votre produit et la concurrence. Et en faire votre argument de vente unique.

Comment trouver votre argument de vente unique ?

Il y a plusieurs façons de créer un argument de vente unique. Même si votre produit est exactement le même que celui de vos concurrents. Et même si vous le vendez de la même façon.

Le principal, c’est que votre message soit différent.

Et l’une des meilleures façons de le faire est de nommer à qui s’adresse votre produit. De viser un segment précis de votre clientèle.

Exemples :

Vous vendez un guide pour gagner de l’argent sur Internet ? Visez, par exemple, ceux qui en ont marre de leur travail actuel, et qui aimeraient bien se reconvertir dans autre chose :

  • « Vous ne supportez votre emploi ? Et si je vous disais que vous pourriez le quitter dans les 6 mois à venir, en devenant infopreneur… »

Vous vendez une formation Aweber ? Visez un segment précis d’utilisateurs. Les blogueurs, par exemple.

  • « Blogueurs : Toutes les astuces qu’on ne vous a jamais dit pour transformer votre blog en machine à vendre, grâce à Aweber ! »

Vous vendez un guide sur la photo ? Visez les futurs papas :

  • « Une photo ratée est un moins beau souvenir qu’une photo réussie. Ne ratez pas celles de votre bébé, votre épouse n’aimerait pas… Apprenez en moins de deux heures comment faire des photos remarquables de votre bébé . »

Bref, vous saisissez le principe.

L’avantage, c’est que vous pouvez dupliquer cette technique pour plusieurs segments. Le produit reste le même. Vous écrivez simplement un message différent pour chaque cible.

Crédit image : http://www.iconfinder.com/


Pouvez-vous, vous aussi, obtenir plus de ventes ?
Depuis plus de 10 ans, AWeber a déjà aidé plus de 120 000 entreprises (blogs, sites, e-commerce) comme la vôtre à multiplier ses revenus et à construire une communauté soudée.
Faites-le test* aujourd'hui !

A propos Cedric Vimeux

Passionné de copywriting et de webmarketing, Cédric Vimeux gagne sa vie sur Internet depuis 2008. Il est a la tête de nombreux projets, tel que le Club Affiliation Pro.
Pour marque-pages : Permaliens.

23 Commentaires

  1. Tiens c’est amusant je viens juste de commencer la Vache Pourpre par Seth Godin. Il indique bien que maintenant, c’est se différencier qui est important. On est plus dans le marketing de masse, mais le marketing des produits « remarquables ».
    Le dernier article : Le Personal Branding – Faites de votre nom une marque

  2. Intéressant à savoir! C’est vrai que grâce à cela on touche plus directement le futur client, il se sent concerné et est donc tenté.

    Merci à Kate et à Cédric, à plus 😉
    Le dernier article : Les heureux employés de Google, Facebook, Twitter…

  3. Bonjour Kate,

    Une autre manière est aussi d’offrir un cadeau en rapport avec sa cible, si par exemple on vend ses services de création de sites internet, on propose en cadeau un hébergement et un nom de domaine.

    Si on a pas de cadeau, on peut aussi offrir une réduction en rognant sur sa propre commission.

    Patrick
    Le dernier article : Webinaire gratuit comment créer un site de membres

  4. C’est une bonne approche et vu que l’on est jamais seul quelque soit la thématique choisi. C’est donc important de se différencier de la concurrence.
    Le dernier article : Une stratégie gagnante pour poster vos commentaires

  5. c’est fameux,il est vrai qu’il vaut mieux s’adressé au type de clientèle que l’on veut toucher. Il faut d’abord cerner le problème de cette clientèle pour enfin proposé son argument de vente. Merci pour ce bon conseil

  6. D’accord mais à force de segmenter il risque de ne plus rester grand monde, non?
    A moins d’avoir une très grosse liste.

    Pfff…Ca a encore tout changé par ici, je suis perdu… 😉
    Le dernier article : Mon avis sur la formation « Glander en peignoir douteux »

  7. C est le principe marketing de  » l unique selling proposition » ou comment se differencier avec un argument de vente unique! Et plus la communication est ciblee plus elle sera efficace…

  8. Effectivement le choix de l’argumentaire peut tout changer. D’ailleurs quand tu parles de ta boulangerie, j’ai d’abord pensé à un drive-in. Cela pourrait etre une bonne idée pour une boulangerie de développer cela.
    Le dernier article : Comment devenir riche en 24h ! Je dévoile tout !

  9. C’est clair que lorsque son message est différent des autres, ça incite plus à la vente, même si le produit reste exactement le même. Mais du coup il faut le faire sans segmenter. La boulangerie le fait bien, mais si on ne vise que les papa pour la photo par exemple, on se prive de beaucoup de prospects qui peuvent se dire « ce n’est pas pour moi, je suis pas Papa ».

    Mais dans l’idée, il est possible de trouver un argument de vente unique, se différencier, sans segmenter 🙂
    Le dernier article : Faire de sa vie un enfer : la méthode pas à pas

  10. je pense que l’argument de vente est en effet ce qui fait la différence…En effet aujourd’hui nous n’achetons pas les choses pour leurs fonctions mais pour ce qu’elles représentent.
    Le dernier article : Long Tail Express : Cas pratique d’un webmarketeur

  11. Bonjour,

    Est-ce que c’est seulement moi mais c’est impossible de laisser un commentaire dans l’article suivant ?

  12. La différenciation est une stratégie de positionnement qui fonctionne ! D’ailleurs, il est bien plus évident (et rassurant) de mettre en oeuvre une telle stratégie sur un marché déjà occupé que de se lancer dans une niche « nouvelle » où vous n’êtes pas sûr qu’un marché est présent. Comme on dit… Il n’y a qu’une seule chose de pire que d’avoir des concurrents : c’est de ne pas en avoir. :p
    Le dernier article : Alors ce verre ?! A moitié plein ou à moitié vide ?

  13. Cédric a fait aujourd’hui pile ce qu’il disait dans son article d’hier ^^ et c’est ce que j’ai découvert en lisant son article aujourd’hui

  14. Bonjour Cédric,

    Ca me fait penser aux messages promotionnels qu’on donne à tout le monde pour promouvoir un même produit. Imaginez! combien de messages similaires l’on reçoit de plusieurs sources différentes.

    Il faut se démarquer à tout prix de la masse. La notion est assimilée.

    Merci et cordialement,

    Sié Issa
    Le dernier article : Nouveau départ…pour les débutants et les futurs partenaires

  15. Merci pour ces remarques très utiles !
    C’est vrai que quand on y pense, tout le commerce traditionnel repose sur ce principe, puisque l’on trouve quasiment les mêmes produits d’un magasin à un autre.

    Les boulangeries pouvant paradoxalement se démarquer le plus les unes des autres, puisqu’il s’agit d’artisanat, et pas de revente de produits manufacturés. Mais même cela tend à changer, avec les ventes de produits boulangers labelisés, du type « la campaillette » !

    Il faut donc innover sur la forme, puisque le fond est le même… Et pourtant nous prouvons tous chaque année que nous savons y faire, avec les cadeaux de noël : nous rivalisons tous d’imagination et de créativité pour réaliser les plus beaux emballages pour nos cadeaux !!! 😀
    Au fond, le webmarketing, c’est un peu comme à noël 😉
    Le dernier article : Visualisation : l’outil le plus puissant pour le changement

  16. L’on dit souvent que la dispersion est l’ennemi de la réussite.

    Mais dans la vente c’est plutôt le contraire.

    On doit arriver à mettre dans la tête du prospect qu’un achetant chez nous il a une plus value qu’il ne pourrait pas en bénéficier s’il va ailleurs
    Le dernier article : Comment passer sur Alexa de 14millions à 4millions en 10 jours?

  17. Salut Thomas,

    dans un de mes articles je parlais justement de faire un drive in avec une boulangerie, d’ailleurs un boulanger l’a fait dans le sud de la françe, son chiffre a explosé, il a dû embaucher.
    il était bien placé auprès d’un rond point à forte circulation, il avait de la place autour de sa boutique il n’a pas hésité.

    C’est une très bonne idée pour un boulanger s’il est dans ce cas!
    Éric
    Le dernier article : En cette fin d’année je tenais tout particulièrement à vous souhaiter un joyeux Noël.

  18. Hello,

    Avec notre club d’affiliation, c’est ce qu’on a essayé de faire (se différentier) avec le Leitmotiv suivant : « Vous aider à devenir autonome financièrement au bout de 12 à 18 mois grâce à l’affiliation »

    Cordialement,
    Lud@vic

    PS:
    Par contre, notre club est unique lui ! 🙂
    Le dernier article : L’Affiliation pour les nuls ou comment générer vos premieres centaines d’euros en tant qu’affilié…

  19. Cet article met bien en avant un phénomène que tout les marketeurs connaissent: la différenciation du produits. Aujourd’hui chaque consommateur veut avoir un produits unique, personnalisé à mort pour qu’il ne ressemble absolument pas à celui de M ou Mme Y. C’est la toute la difficulté du marketing actuel.
    Faire d’un produit banal un atout que tout le monde veut. Ça vous rappel rien?
    Si je vous dis Iphone ça vous évoque rien? tout le monde avait déjà internet, la télé, pouvait lire ses mails, avait un téléphone…
    Donc théoriquement personne n’avait besoin de ça. Il faut se souvenir qu’à la base c’est un téléphone. Regardez le phénomène que ça a été. Cet objet est personnalisable à souhait et même si chaque smartphone de la marque à la pomme se ressemble, il suffit d’ajouter un élément vendu, mettre un fond d’écran personnel pour le transformer et cet objet vous ressemble.
    Et qu’ est qu’on dit? Merci le marketing! 😉
    Le dernier article : Nos Partenaires

  20. John (1 comments)

    C’est clair que lorsque son message est différent des autres, ça incite plus à la vente, même si le produit reste exactement le même. Mais du coup il faut le faire sans segmenter.

    http://freenetflixaccountnow.com

  21. Très bonne analyse de la promotion d’un produit.
    On ne pense que rarement à ce genre de subtilité avant de lancer une campagne marketing mais il faut que nos campagnes soient plus ciblés et plus pertinentes pour les consommateurs si on veut espérer des résultats.
    Le dernier article : Cherche prestataire pour appli de téléprospection

  22. les nouvelles tendances 2014 mettent en avant ce principe de « travailler sa différence » à tous les niveau du blogging

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge