Dépenser moins, oui mais à quel prix ?

$19/Mois seulement !

Gagner plus, c’est une chose, mais si on veut vraiment optimiser ses revenus pour atteindre l’indépendance financière il faut également penser à dépenser moins. Ainsi, même pour les plus grandes poches percées d’entre nous, il est toujours possible de réduire un poste de dépense. Mais attention à ne pas tomber dans l’excès, économiser dans quelques domaines oui, finir pingre et ne plus se faire plaisir, non merci !

Dans quels domaines peut-on réduire ses dépenses ?

  1. Les abonnements
    Vérifiez sur votre relevé de compte bancaire ou dans vos papiers (si tant est qu’ils soient classés !) ce que vous payez périodiquement.
    Comptez ce que vous coûte chaque abonnement, notez la somme quelque part et essayez de visualiser ce qui coûte approximativement la même chose mais sur… un an par exemple. En général la grosseur de la somme suffit à vous faire revoir l’utilité de ce à quoi vous avez souscrit.
    Ensuite la meilleure chose à faire est de prendre chaque contrat un à un et résilier ceux qui vous paraissent réellement inutiles et ceux dont vous pouvez vous passer (tout en vérifiant bien que ça ne vous coûte pas les yeux de la tête).
  2. Les « mises à jour »
    Vous avez une petite télé mais de nouveaux modèles sortent chaque jour, plus grands, plus plats, avec une meilleure qualité et vous aimeriez avoir la même ? Réfléchissez à ce qu’elle vous apportera réellement. Suivez-vous la mode, voulez-vous faire comme tout le monde ? Est-ce un réel besoin ?
    Ces petites interrogations peuvent appliquées à toutes ces choses que vous avez déjà et qui marchent bien mais qui ne sont pas LA dernière nouveauté. Si vous pouvez éconmiser là dessus, c’est déjà pas mal de dépenses en moins.
  3. Source http://www.photo-libre.fr

  4. Le superflus
    Faire sa pizza soit-même au lieu de la commander, marcher un peu au lieu de prendre le bus, ouvrir les volets au lieu d’allumer la lumière il y a pas mal de petites économies à faire dans la vie de tous les jours si on se donne la peine de peser le pour et le contre.
    Ca ne sera peut-être pas systématique, mais si vous voulez dépenser moins, il faudra d’abord apprendre à réaliser quelles sont les dépenses utiles et quelles sont les futilités.
  5. L’achat compulsif
    Que ça soit pour se récompenser, pour se remonter le moral, ou juste parce que c’est une envie d’un jour, l’achat compulsif est souvent une mauvaise idée. Car s’il n’est pas réfléchi, il a un fort risque de finir rapidement abandonné et on peut finir par culpabiliser d’avoir acquis quelque chose qui ne nous sert finalement pas.
    Alors même si vous ressentez un besoin à l’instant T, prenez ne serait-ce que deux minutes pour réfléchir et savoir si c’est réellement un besoin, ou plutôt une lubie, un caprice.

 

Une sensibilité différente par rapport aux postes de réduction ?

A force de réduire vos dépenses, vous serez amené à vous demander « Où m’arrêtez ? » et « Comment évitez de finir ermite à force d’économiser sur tout ? ».
C’est là que rentre en compte différentes sensibilités par rapport aux réductions des dépenses.

Un exemple ?
Certaines d’entre nous aiment bien la bonne nourriture, de bonne qualité, voir bio et ne pourraient se résoudre à économiser là dessus mais ne voient pas d’inconvénients à habiter une petite surface, d’autres préfèrent acheter des chaussures de marque (réputées de meilleure qualité) mais économisent en ne sortant que rarement, d’autres encore préfèrent se faire livrer leur courses pour éviter cette corvée et réduisent leurs dépenses en achetant des vêtements sans marque.

En gros, tous les conseils de réductions de dépenses sont à adapter à votre cas, votre façon de vivre et également à l’objectif que vous voulez atteindre.
Trop économiser peut tuer votre envie et vous décourager rapidement mais garder des postes de dépenses superflus trop nombreux ne vous mênera finalement à rien côté économies.

Et vous quelles sont les domaines dans lesquels vous avez décidé de faire des économies ?
Quelles dépenses, peut-être futiles pour d’autres, gardez-vous tout de même pour correspondre à votre mode de vie ?


Pouvez-vous, vous aussi, obtenir plus de ventes ?
Depuis plus de 10 ans, AWeber a déjà aidé plus de 120 000 entreprises (blogs, sites, e-commerce) comme la vôtre à multiplier ses revenus et à construire une communauté soudée.
Faites-le test* aujourd'hui !

A propos kategriss

Passionnée de web, je vous propose de construire votre visibilité sur Internet. Vous êtes coach, formateur, consultant ? Obtenez un site à votre image qui vous apporte des clients.

Pour marque-pages : Permaliens.

2 Commentaires

  1. Une autre façon de faire des économies est de négocier ce qu’on achète. En effet, il est souvent très facile d’obtenir entre 5 et 10% d’économie sur la plupart de nos achats, seulement en le demandant ! Pour cela toujours rester poli et courtois !
    Le dernier article : L’argent investi au sein d’une assurance vie est bloque 8 ans

  2. Négocier en effet, oui mais quoi ? Parce ce n’est pas au supermarché qu’on peut le faire et j’avoue que je ne saurais comment m’y prendre en fait. On est tellement habitué à acheter au prix proposé qu’à moins que ça ne soit chez un artisan indépendant, bah je me vois mal négocier.
    Mais si tu as des astuces, n’hésites pas 😉
    Le dernier article : 5 idées reçues sur Internet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge