On n’est jamais mieux que chez soi ou pourquoi il faut avoir un hébergement ?

$19/Mois seulement !

Que choisir pour son blog : un hébergement dédié (dans le sens payant le terme technique étant MUTUALISE) ou une plateforme gratuite ? Comment savoir quel est le meilleur choix pour un blog que vous voudrez un jour monétiser ? Devez-vous vous diriger vers un blog « tout fait » ou bien un pack de fichiers à installer et configurer ?

Vous vous posez ces questions et vous ne savez pas que faire ? Cela m’est aussi arrivé ! Pour découvrir les avantages et inconvénients de deux possibilités, suivez le guide…

Si c’est gratuit je prend… non ?

La gratuité est un puissant motivateur pour vous pousser à créer votre blog sur une plateforme qui propose ces services.

Néanmoins avant de vous jeter sur tout ce qui est gratuit, passez en revue les avantages et les inconvénients de cette solution.

Avantages d’une plateforme gratuite de blogs

  • C’est gratuit. Le plus gros avantage, vous n’aurez rien à acheter, aucun argent à avancer. Des options payants existent néanmoins.
  • C’est simple à créer. Pas de fichiers à télécharger, pas d’installation compliquée, pas de configuration. Vous pouvez réellement commencer à écrire votre premier article, 2 minutes après avoir créé votre blog.
  • C’est auto-géré. Vous n’avez pas la responsabilité de gérer les sauvegardes de votre blog. Vous ne vous occupez pas non plus du spam. Vous n’avez pas de problèmes de sécurité, tout est (normalement) géré par la plateforme.
  • C’est rapide et facile à prendre en main. Les possibilité limitées offrent un gros avantage : aller à l’essentiel. Vous iu

Inconvénients d’un blog hébergé ailleurs

  • Ce n’est pas personnalisé. En comparaison avec ce qui existe, le nombre de thèmes proposés sur une plateforme gratuite est ridicule. Vous risquez donc, tôt ou tard, d’avoir un blog qui ressemble à beaucoup d’autres, dommage non ?
  • Ce n’est pas modifiable. En général vous n’avez pas le droit de toucher au code php, ni d’ajouter des scripts, ni de posséder des plugins différents de ceux proposés. Vous ne pouvez pas faire autre chose de votre blog que ce qui a été prévu par la plateforme.
  • Ce n’est pas monétisable. Il est très difficile de monétiser un site sur une plateforme gratuite car les règles sont souvent strictes concernant la publicité. Vous ne pourrez au mieux pas installer de pub du tout, au pire vous vous ferez fermer votre compte si vous décidez de jouer avec le feu. En plus l’interdiction probable des scripts javascript vous empêche d’installer des pubs mais aussi un auto-répondeur par exemple.
  • Ce n’est pas libre. Vous êtes dépendant de votre plateforme pour l’hébergement de votre blog. Si un de leur serveur tombe en panne, s’ils ferment boutique, vous n’aurez pas accès à votre base de données contenant tous vos articles !
  • Ce n’est pas (totalement) gratuit. Vous voulez un nom de domaine propre, c’est parfois possible mais payant. Enlever la pub ? Payant. Ajouter des options ? Payant.

Pour qui ?

Les plateformes gratuites s’adressent aux personnes qui veulent avoir un blog pour l’utilisation première de celui-ci : à savoir partager leur vie avec leur proches. Si vous voulez un minimum de flexibilité, de personnalisation, voir de professionnalisation, FUYEZ les plateformes gratuites !

Et chez moi c’est comment ?

Avantages d’un blog sur votre hébergement

  • C’est très flexible. Vous avez la possibilités de modifier le code, d’installer tous les plugins que vous souhaitez, de changer la disposition des blocs, de toucher à tous les modules. Cela vous permettra d’avoir un blog unique.
  • C’est personnalisable à souhaits. Des milliers de thèmes gratuits existent sinon vous avez toujours des thèmes payants. Si ça ne vous a toujours pas convaincu, vous pouvez modifier toute votre CSS. Vous ne risquez plus jamais de retrouver le même design chez le voisin.
  • C’est à vous. Vous avez changé d’avis et vous voulez bouger votre blog ? Changer d’hébergeur ou de CMS ? C’est possible et facile, normal c’est vous qui possédez tous vos fichiers et votre base de données.
  • C’est CHEZ vous. Vous faites absolument ce que vous voulez. Vous pouvez mettre de la pub ou pas. Vous pouvez rendre une partie de votre blog privée, créer un espace membre. Vous pouvez gérer un auto-répondeur et modérer ce qui vous plaît : c’est la liberté totale !

Inconvénients d’un hébergement personnel

  • Ce n’est pas gratuit. Comptez 25€ l’année pour un hébergement + un nom de domaine. C’est ce qui freine le plus les débutants. Pourtant c’est un investissement qui sera très rapidement remboursé. C’est surtout un indispensable si vous voulez un jour professionnaliser votre blog et gagner de l’argent avec.
  • Ce n’est pas toujours simple. Vous devez possédez des connaissances (très basiques) en installation et gestion de fichiers via ftp. Vous devez également savoir vous servir du panneau d’administration de votre hébergeur pour configurer votre nom de domaine.
  • Ce n’est pas pour les têtes en l’air. Ça sera à vous et à vous seul de gérer les sauvegardes de votre base de données et de vos fichiers. C’est également vous qui devrez assurer la sécurité de votre blog et vous prémunir contre le spam.

Pour qui ?

Pour tous ceux qui veulent un blog personnalisé et personnel. Pour tous ceux qui veulent avoir la liberté de faire ce qu’ils veulent avec (customisation, monétisation…). Pour ceux qui n’ont pas peur d’investir 25€ pour pouvoir en gagner beaucoup plus.

De plus voici les bonus de l’hébergement personnel :

  • Vous avez un espace de stockage pour tous vos fichiers, plus besoin de squatter chez quelqu’un ou d’utiliser des services d’hébergement en ligne (même si Dropbox fait très bien les choses).
  • Vous pouvez avec un seul hébergement et une seule base de données, installer une multitude de blogs avec une multitude de domaines pointant juste sur l’hébergement.
  • Vous avez la possibilité de créer des sous domaines (forum, annuaire, micro blogging…).

Vous êtes toujours sur une plateforme gratuite ? Qu’attendez-vous ?! Vous êtes passés du gratuit au payant ? Racontez-nous ! Vous avez toujours pris un hébergement à vous, mêmes à vos débuts ? Pourquoi ? Avez-vous des questions et des remarques par rapport aux plateformes gratuites de blog et à l’hébergement personnel ?


Pouvez-vous, vous aussi, obtenir plus de ventes ?
Depuis plus de 10 ans, AWeber a déjà aidé plus de 120 000 entreprises (blogs, sites, e-commerce) comme la vôtre à multiplier ses revenus et à construire une communauté soudée.
Faites-le test* aujourd'hui !

A propos kategriss

Passionnée de web, je vous propose de construire votre visibilité sur Internet. Vous êtes coach, formateur, consultant ? Obtenez un site à votre image qui vous apporte des clients.

Lien pour marque-pages : Permaliens.

48 Commentaires

  1. Bonjour Kate

    Tout à fait d’accord.

    J’aurai également rajouté:

    – cela fait un peu plus sérieux et professionnel d’avoir son propre nom de domaine.

    – c’est également plus facile à retenir pour les visiteurs qu’un nom de domaine à rallonge.
    Le dernier article : Comment créer une vidéo professionnelle en 5 minutes (tutoriel)

  2. Beaucoup commence sur des plateformes gratuites avant de passer par une plateforme payante. Ce n’est pourtant pas la solution la plus optimale d’autant plus que ce n’est pas le coup qui est inabordable.

    Le pire c’est que la plateforme d’hébergement peu très bien du jour au lendemain perdre toutes vos données sans retour possible ou disparaître du jour au lendemain.

    Investir dans un vrai nom de domaine et dans un hébergement, c’est vraiment les premières bases nécessaires pour bien commencer un blog ou un site.
    Le dernier article : Taux de crédit immobilier actuel : 3.90 %

  3. Salut Kategriss, vu ton lectorat, précise bien que dans ce que tu appelles hébergement dédié il y a de l’hébergement mutualisé (ce dont tu parles dans ton article) où on n’a pas à gérer le serveur et sa maintenance mais uniquement son script de blog et le contenu de sa BDD et le véritable hébergement dédié en tant que tel où on doit vraiment tout gérer de A à Z et qui est à proscrire si c’est notre premier projet ou que l’on connait rien à la maintenance/installation d’un serveur. Histoire qu’un de tes lecteurs ne se retrouve pas avec un serveur dédié sans en avoir l’usage et surtout sans savoir le gérer.
    Le dernier article : La Cène Hello Kitty

  4. Oui en effet il y a également ces points à rajouter. Je ne l’ai pas fait car il est parfois possible d’avoir un nom de domaine propre même sur une plateforme gratuite, c’est juste une option… payante 😉
    Le dernier article : Comment dépenser moins pour les vacances ?

  5. si je peux me permettre ton titre est trompeur car en parlant d’hébergement dédiés je pensais que tu parlais de serveurs dédiés et non d’hébergements mutualisés.
    Je sais je pinaille, et je râle.. :-)…faut pas m’en vouloir je suis francais. 🙂

    Je pense surtout qu’au vu du tarif un hébergement mutualisé est primordial car le jour ou on veut passer d’un hebergement gratuit à un mutualisé on perd tout son ref naturel si on a pas de nom de domaine à soi.
    Le dernier article : Notre savoir nous jouerait il des tours ?

  6. Tout à fait. A quoi bon commencer sur quelque chose de gratuit avec des prétextes comme « c’est trop cher » ou « je ne sais pas faire » si c’est pour s’arracher les cheveux lors d’une migration quelques mois plus tard.
    Si on croit réellement en son projet et qu’on est passionné on devrait tout de suite se lancer et pas faire un blog juste « pour tester »…
    Le dernier article : Groupon.fr, Deals – Avis positif

  7. Je vais en effet le préciser dans l’article.
    J’ai marqué dans le titre « hébergement dédié » car je ne vois pas comment mieux expliquer la différence entre un hébergement payant et une plateforme gratuite.
    Le dernier article : 4 fast food – solutions alternatives au McDo – à Boulogne Billancourt

  8. Voilà j’ai modifié le titre et quelques phrases dans l’article, ça devrait moins prêter à confusion.

    Et je suis d’accord avec toi sur le prix, ça ne coûte vraiment rien pour les bénéfices obtenus. 25€ par an ce n’est même pas le prix d’une connexion internet pour un mois…
    Le dernier article : Pourquoi faire ses courses en ligne ?

  9. Je ne comprendrai jamais les débutants qui ne souhaitent pas sortir leurs CB pour prendre un hébergement à 30€ environ par an ! C’est une somme obsolète surtout quand on sait ce peut rapporter un site, un site web c’est une entreprise, la personne qui est radine d’entré de jeu va avoir du mal un jour ou l’autre à développer son business. Travailler sur le web pour obtenir sa liberté c’est bien, mais autant faire les choses convenablement 🙂 Merci pour le lien pour les BDD 😉
    Le dernier article : Les débuts très prometteurs d’un ami qui se lance sur le web !

  10. Tu peux comparer le fait d’avoir son propre hébergement et la création d’un blog sur une plateforme de blogging à la wordpress.com / canalblog / over-blog / blogger …
    Sinon, concernant le contenu de l’article, tu as assez bien résumé les avantages & inconvénients des différentes possibilités qui nous sont offertes.
    Le dernier article : La Cène vue par Homer Simpson

  11. c’est même pas le prix d’un bon resto !
    C’est surtout que mis à part le prix il est intéressant de mettre en rapport le bénéfice obtenu en fonction du prix. Je n’aime pas ces gens qui se plaignent toujours que c’est cher. Bah oui c’est un prix élevé mais tout dépend de ce que l’on a en retour.
    Le dernier article : Ne faîtes pas comme les autres !

  12. Bonjour,
    Si ce n’est pas indiscret, je serais curieux de connaitre l’hébergement sous lequel tourne ce site. Merci 🙂

  13. « c’est un investissement qui serras rapidement remboursé »

    Non mais franchement, c’est quoi 25€ pour un an ( en plus ça coûte moins chère ) ? quand vous louez une maison, c’est quoi l’idée pour la rentabiliser ? placer des 4*3 sur les murs ?

    Pourquoi vouloir tout rentabiliser, perso je me demande pas si je vais rentabiliser un kimono, comme toute passion il y a des coûts inhérents à la pratique de cette passion et le bloging en fais partie.

    Après, si l’idée est de monter un business sans être en mesure de débourser une somme si infime, c’est partir avec une vision de entrepreneuriat particulièrement tordue.

    Sinon, pour ce qui est de la comparaison que tu fais, c’est assez simple :

    – plateforme : hôtel
    – mutualisé : maison

    Dans un hôtel tu fais pas le ménage, c’est cool mais tu fais pas ce que tu veux. Une maison tu dois tout faire mais quand tu veux casser un mur t’es pas emmerdé.

  14. Salut Kate

    Oui, forcément, quand on en est à pinailler sur un « investissement » de 25 € pour un hébergement, il est vrai qu’il vaut mieux ne pas espérer gagner un seul euro sur Internet.

    Je vois que tu es chez OVH. C’est donc ce que te coûte l’hébergement de ce blog ? As tu de la bande passante illimitée pour ce prix là ?

    Bonne journée

    Yvon
    Le dernier article : Ce que vous devez absolument savoir sur la création d’un produit perso…

  15. Un des premiers articles de mon blog portait sur ce sujet. j’étais un peu plus catégorique avec mon « pourquoi éviter les noms de domaines gratuit ». C’est clair qu’un hébergement « gratuit » est en réalité plein de piège. Ce n’est pas du tout pro, les statistiques sont parfois réduites au minimum, etc.
    Sans compter que niveau référencement, on donne des visites à un autre que soi.
    Le dernier article : Comment réduire le taux de rebond

  16. Je suis curieux de savoir quel hébergeur tu utilises et si tu utilises un autre site pour acheter les noms de domaine…

    Merci

    🙂
    Le dernier article : Tu n’es pas un Vrai Web Marketeur avant d’avoir connu Gary Vaynerchuk

  17. En effet j’aurais pu dire « hébergement propre » ou à soi mais j’ai changé le titre, ça devrait être plus clair 😉
    Le dernier article : Pourquoi faire ses courses en ligne ?

  18. Bah c’est toujours si simple de se plaindre sauf que pour l’investissement de 25€ on peut créer un site pour partager sa passion, aider les autres et pourquoi pas avoir un retour sur investissement 10 fois, 100 fois ou même 1000 fois supérieur en un an 😉
    Forcément les 25€ de base seront vite « oubliés ».
    Le dernier article : Acheter pour habiter ou pour louer ?

  19. C’est sûr que 25€ c’est « rien », d’autant plus pour ceux qui voient dans leur blog un futur business. S’ils rechignent à investir pour un hébergement digne de ce nom, que va-t-il se passer quand ils devront investir dans un auto-répondeur, un copywriter ou des logiciels ? Et bien souvent… rien et ils vont râter le coche…
    Le dernier article : Dépenser moins, oui mais à quel prix ?

  20. OVH. Tous mes sites sont chez OVH 😉
    Le dernier article : Bilan de Février 2011 – 1er Mois

  21. En effet on n’a pas besoin de tout rentabiliser mais même sans cela, comme tu le précises, il faut avoir l’envie d’investir un minimum pour pratiquer (ou parler de) sa passion.

    Quant à la comparaison, je trouve la tienne excellente, comme quoi j’ai encore du chemin à faire en copywriting, héhé.
    Le dernier article : Le Kebab fait maison

  22. Précisément mon hébergement + mon nom de domaine m’ont coûtés 28€56 TTC.
    Traffic Illimité + 25Go de Stockage + 25Mo de BDD + 10 emails
    Le dernier article : Emission sur Groupon dans Capital sur M6

  23. L’idéal est effectivement de prendre un hébergement « mutualisé ».
    Avec un dédié il faut s’occuper de l’administration, des sauvegardes, de la sécurité, des mails… c’est tout un boulot pour le faire bien !
    La différence n’est donc pas vraiment le prix : un mutualisé chez OVH ça démarre à 2€/mois, un dédié premier prix à 10 (5 fois plus cher certes)
    D’autant qu’on peut héberger plusieurs sites sur un dédié ce qui peut vite amortir le prix.

    Quand au gratuit… « Si vous ne payez pas pour un service, c’est que vous n’êtes pas le client, mais le produit. »

  24. Très bon article !

    J’ai fait l’expérience d’un blog gratuit que j ‘ai passé en herbergement mutualise. Résultat : perte de trafic, referencement à reprendre à zéro…. Quand on perd 300 visites/jour mieux vaut investir 25 euros…

    En revanche, ce que tu dis sur le gratuit est faux. Dorénavant certaines plate formes (blogger de tete) proposent de faire de la pub et de monétiser son site… Après je n’ai aucune idée sur le partage des gains…
    Le dernier article : Musculation : pourquoi je n’irai plus jamais à la salle de sport

  25. Je dirai que pour commencer il vaut mieux passer par un blog hébergé sur une plate forme et voir si cela nous plait ou pas …
    en un mois, on sait vite si on a l’envie de continuer ou pas … ensuite on peut migrer , et même si on a écrit un article par jour ( ce qui est rare chez les débutants )

  26. En même temps si on n’a pas 25€ par an à dépenser pour ce qui est au minimum un loisir, au mieux un business, il y a quand même du souci à se faire sur sa motivation.
    Je n’ai pas calculé en équivalent hamburger, cigarettes ou ciné mais bon… 😉
    Le dernier article : Pourquoi j’ai renouvelé mon hébergement.

  27. C’est un faux problème les 25 euros !
    Tu es pas à un euro près, c’est vrai , moi non plus..
    et beaucoup d’autres aussi …
    mais pourtant qui donne ne serait-ce qu’un euro par mois
    à un SDF qui fait la manche ?

    Pourtant crois-moi que tu ressors plus grandi de ce geste
    que de tout autre … et si tu t’arrêtes pour discuter avec
    cette personne, tu te rends compte que c’est beaucoup plus
    enrichissant qu’un simple euro …

    quand tu crées un site et que tu n’as pas de visiteurs
    alors que tu penses proposer du bon contenu, la baisse de
    motivation arrive vite !
    Je vis çà chaque semaine avec des personnes que je conseille
    et à qui je dis de persévérer…
    Le dernier article : [ Copywriting ] La formule de Henry Hoke

  28. Crois-moi sur parole, la baisse de motivation je connais à fond. 😉
    Ce que je voulais dire c’est que bloguer pour beaucoup est un loisir et pour les autres un but financier : je ne connais pas un loisir ou un boulot qui te coûte moins de 25€ par an.
    Sinon je suis d’accord avec la première partie de ton post.
    Le dernier article : Pourquoi j’ai renouvelé mon hébergement.

  29. Sachant que certains hébergeurs ont plusieurs formules de mutualisé/dédié :
    – le mutualisé, moins cher et pratique pour un site,
    – Idem, ils peuvent mettre un serveur mutualisé pour tous vos sites uniquement, ainsi vos sites sont sur un serveur « dédié à vos sites », ce qui évite d’avoir des problèmes si un site tiers mal conçu fait planter le serveur d’un de vos sites,
    – le dédié : un serveur pour votre site (il faut déjà avoir un gros besoin pour cela), mais l’hébergeur peut le gérer (ce qui vous dispense de ),
    – le « total » dédié : là vous vous démerdez comme des grands pour tout gérer. 🙂
    Le dernier article : Le Mont Blanc en hélicoptère

  30. Entièrement d’accord sur ce point..
    En dehors de la sécurité et de la maîtrise de son hébergement, la façon dont est reçu un site en sous-domaine est vraiment moins crédible dés que l’on sort du cadre du blog perso pour raconter sa vie.
    Pour tout ce qui touche au professionnel, le gratuit est une très très très mauvaise idée.
    Le dernier article : Moncler : doudounes sans manche pour homme

  31. Très bon résumé ! Tu as très bien défini les plus et les moins de ces deux types d’hébergement. Tout comme toi je choisirais toujours l’hébergement personnel pour un site sérieux qui a un véritable objectif de monétisation. Pour les plateformes de blogs gratuites, je les utilise plutôt comme MFB pour obtenir des backlinks de qualité 😉
    Le dernier article : Combien coûte la guerre en Libye ?

  32. Et en plus la crédibilité en prend un coup. On peut rarement se permettre de faire « pro » sur une plateforme gratuite…
    Le dernier article : Printemps du cinéma avec BNP Paribas

  33. OVH pour l’hébergement et les nom de domaines. C’est le seul et unique que je n’ai jamais utilisé. Pas eu de problèmes majeurs à part parfois quelques problèmes de mails.
    Le dernier article : Comment dépenser moins pour les vacances ?

  34. La différence entre un dédié et un mutualisé tient, comme tu le soulignes, dans la gestion fastidieuse d’un serveur. Par contre je me permet de signaler qu’on peut très bien héberger plusieurs sites sur un mutualisé 😉 Plusieurs dizaines même à mon avis.
    Le dernier article : Groupon.fr, Deals – Avis positif

  35. Sur la pub, j’ai surtout l’exemple wordpress.com en tête qui demande un partage 50/50 si j’ai bien compris : http://en.support.wordpress.com/advertising/
    Donc bof, pas envie de partager…
    Le dernier article : 4 fast food – solutions alternatives au McDo – à Boulogne Billancourt

  36. Je ne sais pas si c’est une bonne idée. Qu’est-ce que 25€ finalement…
    Et puis même si ça nous plaît pas, on peut toujours peut-être transformer le blog en site de niche et acheter des textes pour le remplir ou bien au pire le « parker » en attendant mieux.
    Non perso, je ne recommanderais pas de commencer sur du gratuit car il y a quand même une bonne chance que ce qu’on fait nous plaise.
    Le dernier article : Pourquoi faire ses courses en ligne ?

  37. Je suis d’accord avec David, loisir ou pas, 25€ c’est vraiment pas grand chose et je ne pense pas qu’acheter un hébergement est comparable avec donner à un SDF, ce n’est pas du tout la même démarche selon moi.
    Quand à la motivation, c’est vrai qu’elle fluctue, il faut s’accrocher.
    Le dernier article : Acheter pour habiter ou pour louer ?

  38. Tiens je ne savais pas que c’était possible d’avoir un dédié où l’hébergeur gère le serveur. Ça semble en effet sympa comme formule, tu as peut-être un lien ou deux d’hébergeur qui propose ce type de service ?
    Le dernier article : Dépenser moins, oui mais à quel prix ?

  39. Merci pour le compliment. MFB ? Made For Backlinks je suppose ? En effet c’est une bonne utilisation des blogs sur les plateformes gratuites vu qu’ils ont l’autorité du nom de domaine (wordpress, tumblr…) sur laquelle ils sont hébergé.
    Le dernier article : Bilan de Février 2011 – 1er Mois

  40. Je ne sais pas vraiment comment c’etait avant Google Panda, mais depuis la mise en place du nouvel algo un sous domaine peut se retrouver très mal indexé pendant qu’un autre sous-domaine chez les même personnes peut être bien indéxé. C’est d’ailleurs une stratégie utilisée par de grosse boites pour ne pas pénaliser le bon contenu avec du mauvais.
    Tout ça pour dire que l’autorité du domaine principal n’aide plus les sous-domaine.
    Le dernier article : Quel réseau social pour son entreprise ?

  41. En général, ça se discute avec ton hébergeur… comme la config d’un hébergement est un métier qui ne s’improvise pas, j’aime même tout autant que ces derniers le fassent !

    Mon hébergeur le fait par exemple : http://www.siw.ch/redirect/signup.asp?lang=fr&partnerno=NIHO729729
    Le dernier article : Et bien moi, j’aime Firefox

  42. Dans l’absolu, je suis d’accord avec toi, mais j’ai fait mes premières armes sur Blogger et je ne le regrette pas.

    Ça permet de tester différentes niches et surtout d’apprendre à se débrouiller sur une plateforme de blog.

    Je sais que c’est un point de vue pas très populaire, mais je suis le genre de personne qui préfère apprendre par moi-même pour faire de milleurs choix par la suite.

  43. C’est sûr que rien ne vaut l’apprentissage 😉
    Après est-ce maintenant, si tu avais des niches à tester tu ne prendrais pas plutôt un hébergement à toi ? Car si ça marche… bonjour la galère sans hébergement propre.
    Le dernier article : Le Kebab fait maison

  44. Salut Kategriss. Pour ma part je n’ai pas hésité une seconde à investir pour me lancer dans le blogging de façon sérieuse et pro. Juste une remarque au niveau de la monétisation des blogs gratuits: on ne peut pas dire qu’ils ne sont pas monétisables comme le démontre cet article en anglais prouvant qu’il est possible de gagner de l’argent avec un blog blogspot http://www.problogger.net/archives/2011/06/25/from-0-to-1000-on-a-blogspot-blog/ Ensuite c’est vrai qu’il peut y avoir pas mal de contraintes. Gardons juste à l’esprit que « quand on veut, on peut! » et que l’ambition et la détermination du nouveau blogueur peuvent consister une variable déterminante dans sa réussite en-ligne.
    Le dernier article : Du blog à la blogogalaxie

  45. Cet article est en effet très intéressant, l’auteur du blog sur Blogger a commencé sur une plateforme gratuite car il ne connaissait rien d’autre. Il dit bien par contre « If I had a chance to create this blog all over again, I would of course choose WordPress and have my own hosting. »

    Donc si on ne sait pas, tant pis, mais si on sait qu’un WordPress hébergé chez soir est meilleur, autant ne pas se mettre de bâtons dans les roues 😉
    Le dernier article : Emission sur Groupon dans Capital sur M6

  46. C’est bien le cas pour une plateforme de blogs d’autorité, mais je pense qu’un domaine sans autorité ne connaîtra pas les même résultats. Par exemple si un nouveau site voit un de ses sous domaines pénalisé, alors il sera également toucher par cette pénalisation, alors que cela n’affectera aucunement un site de très grande autorité comme WP, Tumblr, Blogger…

    @kategriss c’est bien ça 😉
    Le dernier article : Le Partenaire Européen, l’immobilier 100% entre particuliers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge